> > Google supprime accidentellement de nombreux sites de son moteur d'actualités

Google supprime accidentellement de nombreux sites de son moteur d'actualités

 
   
 


 
Google supprime accidentellement de nombreux sites de son moteur d'actualités
5 (100%) 2 votes

Google supprime accidentellement de nombreux sites de son moteur d'actualités

Il y a quelques jours, de nombreux sites ont disparu de l'index de Google News, certains même recevant une notification de cette suppression par mail. Mais, fort heureusement, la firme de Mountain View a expliqué hier que cette mise en liste noire était accidentelle et que tout allait revenir dans l'ordre rapidement...

Les forums d'aide sur Google News ont grondé dernièrement, et durant de nombreux jours, car un grand nombre de sites web d'actualité avaient été éjectés de Google News - surtout dans le monde anglophone - sans en être avertis, pour la plupart d'entre eux et d'une façon ou d'une autre, par la firme de Mountain View.

Beaucoup se sont alors posé la question de la raison d'une telle mise en "liste noire" d'autant plus qu'après avoir demandé des explications, certains ont reçu un message lapidaire expliquant que Google revoyait périodiquement ses sources d'informations et qu'il pouvait lui arriver de faire un "ménage" parmi celles-ci, au moins pour une période de 60 jours (voir illustration ci-dessous).

Et puis finalement non : on a appris hier que cette suppression massive de sites était accidentelle et due à un problème technique, et que ces sites allaient revenir dans l'index d'actualités au plus vite. Aucune autre explication n'a été fournie, ni pourquoi certains éditeurs ont reçu un message confirmant bien leur suppression de l'index. Ah, les joies de l'automatisation à la Google !! 😉

google-news-removal-notice
Le message envoyé par Google aux éditeurs de sites disparus de Google News... Source : DR

Commentaires : 6
  1. clement 9 janvier 2018 at 13 h 37 min Reply

    Cela ressemble plus a un test pour filtrer les sources qui a mal tournée, je ne crois pas à l'erreur technique, la typologie des sites exclus étaient particulières en général (petits sites, actualisation irrégulière, taille des articles variables) le curseur du filtre, a mon sens, était trop fort.... Cela présage quoi qu'il arrive un écrémage dans Google Actualité

    • Olivier Andrieu 9 janvier 2018 at 14 h 28 min Reply

      En même temps, ça ne ferait pas de mal, car il y a quelques grosses daubes dans le tas 😉

  2. Fab 10 janvier 2018 at 11 h 09 min Reply

    Je me souviens, il y a de ça de nombreuses années, où tous les sites en .info étaient disparus de l'index Google pendant quelques jours 🙂
    Donc oui, vive les joies de l'automatisation à la Google 🙂

    • Korać 10 janvier 2018 at 18 h 08 min Reply

      Google se sont les meilleurs alors un peu d’indullgence serait la bienvenue. De plus si ces personnes accentue leur curseur cela pourra être que bénéfique. Merci

  3. kathy 10 janvier 2018 at 21 h 05 min Reply

    dommage! ils devraient commencer par filtrer de leur fil d'actu tous les articles payants... autrefois sur internet la gratuité prévalait, puis et venue la pub. "pour rémunérer le contenu"... et maintenant ils veulent nous faire payer en plus de leurs pubs. invasives 😉

  4. Mireille 11 janvier 2018 at 17 h 45 min Reply

    dommage je suis sur que c'est une expérience qui a mal tourné

Laisser un commentaire

(charte de saisie de commentaire)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site