> > Le SEO, c'est comme une recette de gâteau !

Le SEO, c'est comme une recette de gâteau !


Notez cet article

serp

Une petite métaphore entre les différents métiers du SEO et la recette d'un gâteau. A goûter sans modération...

Il y a quelques années de cela, j'avais utilisé la métaphore de la course à pied pour parler du référencement naturel (qu'on appelle plus souvent SEO de nos jours 🙂 ). Je continue à utiliser cette analogie dans mes formations, mais il y en a une autre que j'aime bien également : celle de la recette de gâteau.

En effet, pour faire un bon gâteau, de quoi avez-vous besoin ? :
1. D'un moule de qualité, qui n'accroche pas et fait bien cuire de façon uniforme le gâteau.
2. D'ingrédients, là aussi de la meilleure qualité possible : farine, oeufs, lait, beurre, sucre, etc (en fonction de la recette).
3. Et d'un four qui permettra de faire cuire et "mijoter" le tout avant dégustation.

Recette SEO
Source de l'image : Abondance

Il en est finalement de même avec le SEO, avec ces trois étapes indispensables :

- Le moule est le code HTML, la partie technique du codage, qui doit être réalisée en amont de la création du site : présence des balises, Title, meta "description", Hn, canonical, compatibilité W3C, etc. Bref, le récipient technique 100% "search engine friendly" qui va recevoir les "bons ingrédients".

- Ces ingrédients sont représentés par le contenu textuel de qualité, en quantité suffisante et avec le bon dosage 🙂

- Puis, le four est représenté par le netlinking, avec des liens le plus naturel (et le moins artificiel - les fours bas de gamme, ça ne cuit pas bien !) possible qui va "faire gonfler" votre oeuvre et la transformer en un vrai festin !

Recette SEO
Source de l'image : Abondance

Bien sûr, il faut également que vos convives aiment votre gâteau. Vous vous en doutez bien, dans ce cas, les réseaux sociaux et une bonne stratégie SMO feront l'affaire 🙂

Ce schéma est bien sûr simpliste, mais il illustre bien la difficulté du métier de SEO, qui est à la croisée de 3 métiers souvent très différents l'un de l'autre : la technique (le moule), le rédactionnel, qui demande un minimum de profil littéraire (les ingrédients) et le marketing qui s'occupera du netlinking. Pas toujours facile de faire s'accorder les 3, surtout quand une seule personne revêt tous les habits dans une même entreprise (et qu'on y ajoute une pincée de social...). Mais Le fait que les 3 métiers soient représentés dans une même société n'est pas toujours un gage de réussite programmée. Encore faut-il que "la mayonnaise prenne" (ce qui est un comble pour un gâteau)...

Sur ce, bon appétit à tous et à vos commentaires pour vos propres recettes 🙂

Commentaires : 29
  1. 4h18 4 septembre 2012 at 9 h 47 min

    Et dire que certains pensent qu'un contenu dit de qualité suffit pour un bon SEO....

  2. Samih seo 4 septembre 2012 at 9 h 50 min

    Pour réaliser un bon référencement, il faut s’armer de patience. Il ne suffit pas de simplement suivre les étapes et de tout balancer dans le four. Le plat doit régulièrement être retravaillé en apportant, par exemple, une pincée d’épices supplémentaire ou en modifiant quelque peu sa structure. Le référencement ne se fait pas en Oneshot, c’est une tâche à accomplir tout au long de la vie du site. Et comme dirait notre cher ami Matt Cutts (hum hum), plus vous donnez d’amour à votre site et meilleur sera le résultat.

  3. Anne (Papilles et Pupilles) 4 septembre 2012 at 9 h 52 min

    Bon sang mais c'est bien sur 😉

  4. JulienC 4 septembre 2012 at 10 h 03 min

    L'idée aussi ce n'est pas faire des petits pains industriels à la mie blanche, mais de véritables pièces montées 🙂

  5. Miss Seo Girl 4 septembre 2012 at 10 h 07 min

    Je ne peux pas ne pas être d’accord avec ces « ingrédients » à travailler et à surveiller dans le cadre d’une stratégie référencement !

    Il faut bien évidemment travailler son code HTML, car les moteurs de recherche aiment les codes propres.

    Nous le savons, content is KING, normalement nous ne devons plus polémiquer sur l’importance du contenu web ! Sans contenu, peu de chances d'avoir des visiteurs et de se positionner sur les moteurs de recherche !

    Et cerise sur le gâteau, tu nous parles de réseaux sociaux et du SMO.

    Parfait… que dire de plus !

    Ah si... je ne suis pas trop d’accord avec ton conseil « À goûter sans modération »… Le risque de prise de poids est important 🙂 Surtout pour les seo girls 🙂

    Blague à part, merci Olivier pour cette métaphore.

  6. Arobasenet 4 septembre 2012 at 11 h 01 min

    Une belle métaphore, en effet. En même temps, je me demande si dans les temps à venir, pour être efficace en marketing internet, il ne faut pas justement maîtriser ces 3 métiers web.
    De la même façon que le créateur de site d'aujourd'hui doit aussi s'y connaître en référencement web.
    Tout laisse à penser qu'on s'en approche, non ?

  7. olivier@abondance.com 4 septembre 2012 at 11 h 41 min

    @ Arobasenet : c'est effectivement le but de l'article et la subsantifique moëlle de sa conclusion 🙂
    a+

  8. Baptiste 4 septembre 2012 at 11 h 46 min

    Super simpliste, mais on peut étendre à un repas où on invite des clients exigeants :
    Dans ce cas là, il faut aussi faire une phase de recherche pour savoir quel recette va plaire (Keyword research) tout en prenant en compte son budget et les ingrédients qu'on a déjà (ressources pour le SEO + contenu existant).

  9. Nathatatatata 4 septembre 2012 at 11 h 56 min

    Une approche gourmande et poétique du SEO ! Et du même coup vous êtes dans la vibe des infographies de compèt' !! 🙂

  10. Samy Berkani (Inside Référencement) 4 septembre 2012 at 12 h 24 min

    Je dirais que la température de cuisson est très importante. Mettre le thermostat sur maximum risque de faire cuir le dessus du gâteau mais pas l'intérieur. A l'inverse, le mettre sur thermostat minimum prendrait trop de temps et dessécherait le gâteau.

    Et n'oubliez pas de beurrer le moule 🙂

  11. Annuaire avec lien profond 4 septembre 2012 at 13 h 07 min

    Reste plus qu'à trouver comment faire apparaitre GooGle dans ta métaphore ?
    C'est le guide gastronomique qui attribue les étoiles au restaurateur ou en l’occurrence au pâtissier ?
    Si jamais le gâteau n'est pas assez cuit ou plutôt trop cuit, guide Panda sanctionne !

  12. Amélie 4 septembre 2012 at 13 h 38 min

    Le problème avec la métaphore c'est qu'un gâteau, si on a tous les éléments et qu'on suit bien la recette, sera toujours réussi.

    Le référencement en revanche...

    • Tawaki 20 septembre 2012 at 8 h 52 min

      vous ne comprenez pas becauoup au final !Lisez les articles trouve9s par google vous comprendrez bien mieux, car IRIS est un anagrame de logiciel qui fait comme SIRI , donc votre commentaire prouve que vous ne faites meame pas le minimum avant d'intervenir.Moi j'ai une question, je l'ai te9le9charge9 sur le market, v0.9, mais la re9ponse me vient en anglais alors que ma question est bien transcrise en frane7ais, savez vous si je dois installer un autre module pour cela ? ou simplement eatre patient le temps que l'application e9volue ?Merci

  13. Annuaire avec lien profond 4 septembre 2012 at 14 h 04 min

    Il ne reste plus qu'à placer GooGle dans ta métaphore pour qu'elle soit complète.
    Je le mettrai bien en guide gastronomique des restaurants ou plutôt des pâtissiers, vous savez, celui qui distribue les étoiles ou les retire si jamais le gâteau n'est pas assez cuit ou si au contraire, vous l'avez laissé cuire trop longtemps.

  14. Human Easy Spinner 4 septembre 2012 at 14 h 26 min

    La métaphore est sensée.
    Avec une réserve toutefois : tu oublies celui qui mange ensuite le gâteau à savoir L'Empire... et là, son appréciation est parfois bizarre 😉

  15. olivier@abondance.com 4 septembre 2012 at 14 h 43 min

    @ Amélie : ben faudrait déjà qu'une majeure partie des sites web actuels suivent la recette, ce qui est loin d'être le cas... 🙂

    • Kgaogelo 20 septembre 2012 at 9 h 09 min

      C'est scandaleux de faire un arlcite pareil. L'application qui se rapproche le plus de Siri chez google est google voice search. Et dans ce cas la, c'est apple qui a totalement copier google vu que cette application existe depuis des anne9es chez google.Quand a Iris, c'est une innovation apporter par apple, ce que ne fait plus apple depuis iOS5 vu qu'il se contente de copier google.Soyer un peu objectif les pro-apple avant d'e9crire des idioties pareilles.

  16. olivier@abondance.com 4 septembre 2012 at 14 h 44 min

    @ Human Easy Spinner : allez, on va dire que l'internaute fait aussi partie des convives... 😉

    • Human Easy Spinner 4 septembre 2012 at 20 h 48 min

      sur positionnement google, à ce jour en première page de GG, le site dont le contenu est, comment dire, un mélange de moutarde et de chocolat ?
      http://www.positionnement-google.org

      là, on rêve quand même d'un manchot en v 40 !

  17. Matthieu @ Eurekalt 4 septembre 2012 at 14 h 59 min

    Rien de tel qu'une bonne analogie pour se faire comprendre de tous 😉 Je remplacerais peut être "contenu éditorial" par "expérience utilisateur" qui est un peu plus global et humain (émotif) et moins "tech" (textuel). Le contenu éditorial n'est finalement qu'une partie (cruciale c'est vrai) de l'expérience utilisateur qui, selon moi, est le vrai moteur du SEO. (les liens entrants en seraient le carburant ;))

  18. Numastick 4 septembre 2012 at 17 h 00 min

    Hello Olivier,

    Très joli gâteau intitulé "serp" !
    L'été aurait-il été placé sous le signe de la gourmandise ^^ ?

    A la prochaine,
    Emmanuelle.

  19. L'Illustre Graphiste (Amandine Corgier-Perretant) 4 septembre 2012 at 17 h 16 min

    Vraiment intéressant, pédagogique et ludique ce parallèle recette de gâteau et SEO !
    Les termes sont justes :
    - il faut savoir coder proprement
    - concevoir un site ergonomique (efficacité et utilisabilité)
    - le contenu est roi ainsi que la densité des mots clés choisis
    - être bien positionné sur les moteurs de recherche c'est aussi mettre en place une stratégie de Social Media Marketing : travailler sa visibilité et sa e-réputation sur les médias sociaux, ainsi que son capital social.

  20. Sebastien 4 septembre 2012 at 17 h 41 min

    Et le SEO Campus, c'est Master Chef?

  21. seo is not dead 4 septembre 2012 at 19 h 12 min

    @olivier et les réseaux sociaux c'est la position grill du four qui fera bien dorer son gâteau et le rendra plus attractif, plus beau et meilleur qu'il n'est en réalité.

  22. Nicolas de Deesiign 5 septembre 2012 at 14 h 00 min

    Bon il ne me reste plus qu'à bosser.... 🙂

  23. Annaïs 5 septembre 2012 at 18 h 30 min

    En SEO comme en cuisine, trouver un bon four c'est une sacré affaire !

  24. sam 6 septembre 2012 at 15 h 10 min

    on pourrait tout simplement dire que la recette du gateau n'est jamais vraiment la même à chauqe fois... un gateau qui plait à un ne plaira pas aussi bien à l'autre... dans chaque cas de figure il faut être pret a revoir sa recette pour plaire aux papilles lagorythmiques de GG.... les gateaux les plus simples sont les plus durs à faire et ceux qui plaisent le plus aussi ....

  25. sam 6 septembre 2012 at 17 h 00 min

    ou peut etre le SEO pourrait il aussi à la culture d'un BonsaÏ...

  26. Ricardo Da Silva 12 août 2014 at 23 h 20 min

    J'aime beaucoup cette métaphore et je suis bien d'accord qu'il va falloir maîtriser de plus en plus les 3 métiers. Merci Olivier.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site