> > Free bloque les publicités de Google

Free bloque les publicités de Google


Notez cet article

free

L'opérateur ADSL Free a confirmé hier bloquer les publicités de Google pour les internautes utilisant sa dernière box 'Revolution'. Les codes Analytics ne sont également plus fonctionnels. Et le tout par défaut. La révolte gronde sur le Web...

"Si t'as Free, tes pubs sont parties", pourrait dire le FAI à Google... En effet, le Web a très rapidement été parcouru hier par une rumeur, confirmée quelques heures plus tard par son principal acteur : Free bloque actuellement, pour les propriétaires d'une Box Révolution, les publicités de Google sur les pages web affichées. Ordinateurs de bureau, iPhone ou iPad/tablettes semblent tous concernés : plus de publicités Google à partir du moment où vous passez par cet opérateur et sa dernière box, grâce à l'outil "Adblock Freebox Server", encore en version bêta.

Le côté étonnant n'est pas qu'un système de blocage de pubs soit proposé par un opérateur (il en existe déjà bon nombre disponibles sur le marché), mais qu'il soit, cette fois, proposé par défaut. D'autre part, le système bloque également les codes Analytics, faussant les statistiques de mesure d'audience.

On peut penser ce que l'on veut de la publicité, mais elle est certainement un "mal nécessaire" pour que certains sites puissent vivre. Si Free et ses 5 millions de clients ADSL ne les laissent plus passer, c'est le modèle économique de milliers de sites web qui est remis en cause. Aucune "liste blanche", autorisant certains sites à afficher des pubs malgré le blocage, n'est par ailleurs proposée. Et le fait qu'Analytics soit bloqué également (pour quelles raisons ?) aggrave encore la situation.

Cette intervention arrive certainement à un moment où les relations sont tendues entre Free et Google/YouTube. Mais est-ce une raison pour décider à la place des internautes de ce qui est bien ou pas et de prendre en otage certains sites web dont les - déjà maigres - revenus sont basés sur l'affichage de publicités ? Il y avait certainement mieux à faire de la part de Free, comme, par exemple, de proposer dans un premier temps l'outil en version bêta mais pas par défaut... L'opérateur a choisi une voie plus radicale. Va-t-il s'en mordre les doigts ?

Rappelons-nous qu'en 2007, Free avait proposé sur son moteur de recherche une intégration peu sympathique des liens sponsorisés à l'intérieur des résultas naturels sans aucune indication du fait qu'il s'agissait de publicités. Devant le tollé soulevé par ces pratiques, Free avait fait rapidement marche arrière. Difficile d'imaginer que l'opérateur vienne aujourd'hui jouer les chevaliers blancs anti-pub avec un si lourd passé...

blocage pub free google
Source de l'image : Macg

Commentaires : 31
  1. Fred 4 janvier 2013 at 10 h 49 min

    Le web gratuit ou sans publicité est une utopie. Il faut que l'argent entre d'une façon ou d'une autre pour que les propriétaires des sites vivent. Si l'argent ne rentre plus par la pub, les contenus deviendrons payants et la, je ne suis pas sur que les internautes y gagne.

  2. Magicien 4 janvier 2013 at 10 h 50 min

    Enfin un monde sans publicité ! A noter que la plupart des internautes n'ont pas conscience de Google Adwords. Ils ne savent pas que c'est le gagne pain de Google...

  3. forex formation 4 janvier 2013 at 11 h 00 min

    C'est juste inadmissible!

    Déjà que de base je n'aime pas trop ce principe de bloqueur de pub, mais faire payer au autre son "combat" contre Google (enfin je le ressens comme cela aussi), est juste digne de chapeau noir que de chevalier blanc.

    Enfin bon qui remboursera le C.A de tous les sites qui se retrouve tronqué d'une partie de leur revenu à cause des manipulations de Free.

    Et le coup de Google Analitycs est aussi incomprrehensible mais bon

  4. Agence com perpignan 4 janvier 2013 at 11 h 13 min

    Sous le prétexte de servir l'internaute, Free déclare la guerre à Google pour un différent personnel.

    Dans l'absolu, il est vrai que les pubs sont assez envahissantes et que c'est de pire en pire, mais si Free se permet ce genre de liberté sans en informer personne à l'avance ou consulter ses concurrents, c'est un peu déloyal, et au final, déloyal pour l’internaute aussi.

  5. fredodo13 4 janvier 2013 at 11 h 38 min

    ​Bonjour à tous,
    Personnellement je ne suis pas contre adblok à l'origine car je pense qu'un internaute qui l'installe ne cliquera jamais sur une de mes pubs là ou ça me dérange c'est quand free l'impose à tous ses clients V6.
    Je pense dans tous les cas que ça va durer quelques jours et que free va devoir faire machine arrière....
    Mais cette affaire aura peut etre permis de réfléchir à trouver d autres sources de revenu que du adsence.

    • fredodo13 4 janvier 2013 at 11 h 41 min

      Par ex dans le cadre d'un annuaire d'hôtels : faire payer les hôteliers pour l'inscription...

  6. LaurentA 4 janvier 2013 at 12 h 25 min

    Décidément le monde de l'internet change vite en ce moment.

  7. Ju 4 janvier 2013 at 12 h 54 min

    Un site sans pubs c'est beaucoup plus agréable, par contre pour Analytics ça me dérange beaucoup plus.

  8. Fred 4 janvier 2013 at 14 h 28 min

    Pas de panique les gars. Si Google n'a plus les pubs, créez votre propre régie !

    http://www.pullseo.com/free-bloque-les-pubs-creez-votre-regie/

    Et puis, un peu moins de monopole et de tyrannie du magouilleur en chef, monopolisateur au détriment des autres (voyagistes, comparateurs, etc) ... c'est pas plus mal.

    Moi aussi j'ai des revenus de pubs Google online, mais je m'organiserai autrement, c'est pas plus mal. C'est juste une question d'habitudes à changer. Je m'organiserai en direct avec des annonceurs particuliers.

    Qu'il fasse un peu moins le malin à imposer sa loi et la terreur de ses updates d'algorithmes à tout le monde.

  9. Hamid 4 janvier 2013 at 14 h 38 min

    Abonnée freebox Genial fini le bandeaux de pud et autre pop-up intrusif télécharger le module pour mozilla firefox cela ne gène en rien la navigation!
    Adblock Plus. Les publicités seront désormais bloquées. Profitez de l'aubaine!
    http://www.adblockplus.org/fr/firefox

  10. Jeremy 4 janvier 2013 at 15 h 31 min

    Ah, j'entends déjà tous les référenceurs et les annonceurs crier au scandale. Comment le monstre Free peut-il prendre en otage ces abonnés (et par la même occasion notre porte monnaie) ? Permettez moi de sourire un peu et de trouver la situation plus qu'intéressante. Il est quand même assez rare de voir une entreprise en conflit (négociation ??) avec Google réussir à faire comprendre au géant américain qu'il n'est pas le seul maitre à bord du navire et qu'il est tout à fait possible de lui faire perdre des millions d'euros en quelques jours. Parce qu'il ne faut pas croire, le premier perdant est bel et bien Google et non pas l'annonceur qui peut se tourner vers d'autres régies publicitaires pour diffuser ces annonces (et oui c'est possible ... ). Je dis donc merci à Free pour ce bras de fer et cette initiative intéressante !!!
    P.S : et que se passerait-il si les autres FAI venaient à faire la même chose ??? Google resterait-il le numéro 1 sur le marché français ? Pas sur ...

  11. Christian 4 janvier 2013 at 16 h 17 min

    Free vous avez dit Free ? Ah bon ? où est-ce "Free" ?

  12. Annuaire Français 4 janvier 2013 at 17 h 31 min

    il semble que du coté analytics , ce soit revenus.

    Cette affaire est en réalité un bras de fer entre Free et Google qui a pour raison principale "les gros tuyaux" et leur cout d'interconnexion. Hors Google ne veut pas investir plus et demande aux fournisseurs d'accès Français de mettre en place des serveurs "cache" dans leur locaux dédiés a youtube pour absorber le trafic gigantesque du soir, ce que refusent les FAI Français.

    Ce n'est donc pas le réseau Français qui est saturé, mais l'interconnexion du réseau Google (Youtube) avec celui de Free., et aucun des 2 ne veut payer pour utiliser un autre réseau d'interconnexion ... Orange lui a décidé discrètement de mettre la main au porte monnaie face aux exigences de ses clients utilisateurs et l'immuabilité de Google ...

    Free met la pression a Google en lui démontrant sa puissance et sa capacité a bloquer les pubs et des recettes publicitaires, afin que Google, au final, trouve plus avantageux de payer lui-même les frais de cette interconnexion.

    La DGCCRF et l'Arcep tentent de mettre au clair cette partie du marché inconnue de l'interconnexion entre les grands réseaux et ceux de la France, mais rencontrent une farouche opposition d'opérateurs Américains qui voient d'un mauvais oeil l'intrusion de l'Organisme Français dans leurs petites affaires aux détails obscurs ...

    Difficile de prendre une position claire dans ce contexte bien plus large et compliqué que de la simple pub et querelle entre Free et Google ... Chacun se fera son avis en allant piocher les infos par-ci , par-là ...

  13. Ostéopathe 4 janvier 2013 at 19 h 08 min

    En fait, ce qui est hallucinant la dedans c'est que Free joue encore au super défenseur des populations opprimées par la publicité (après avoir joué au défenseur des populations qui payent trop cher leur mobile et avoir globalement baissé le niveau de connexion et de qualité de services de millions de personne). Ils n'en font qu'à leur tete...

  14. Johan 4 janvier 2013 at 20 h 00 min

    Il serait intéressant d'avoir une étude sur l'impact économique de cette mesure. Le plus scandaleux c'est que le filtre ne s'applique pas sur le site du monde.fr dont Niel est actionnaire.
    En tout cas à terme ce blocage entraînera une lente dégradation de la qualité du web francophone

  15. Julien 4 janvier 2013 at 20 h 10 min

    La publicité sur le web est nécessaire pour l'économie numérique, de nombreux acteurs ne peuvent pas se passer de ces revenus. On a vu les effets avec le retrait de la publicité le soir sur France Télévision.

    Concernant Google Analytics, Free a ajusté son programme et le script refonctionne, ouf 🙂

  16. Patrick3394 4 janvier 2013 at 21 h 31 min

    En agitant les médias via les réseaux sociaux, systématiquement repris par les médias plus traditionnels, Free fait son buzz, va se faire détester par une partie des gens, puis accepter de ne plus activer par défaut le blocage de la publicité et tout le monde sera content !

    http://patrick3394.posterous.com/peut-on-faire-le-menage-des-faux-gratuits-du

  17. lereferenceur 4 janvier 2013 at 21 h 48 min

    Alors autant les pubs, je peux comprendre bien que ... Mais analytics, c'est se foutre de la gueule du monde ...

  18. Bertrand 5 janvier 2013 at 9 h 03 min

    Bonjour,

    Désolé, je suis vraiment honteux de penser cela mais voilà. Free est en pleine offensive commerciale en ce moment avec son forfait à 2 euros, 120 minutes et sms illimité. Alors jeter un pavé dans la mare en ce moment est plutôt bien joué. Que l'on parle de moi en bien ou en mal importe peu, ce qui compte, c'est que l'on parle de moi...

  19. Fred 5 janvier 2013 at 12 h 23 min

    @Bertrand, c'est exactement ce à quoi j'ai penser lors de l'annonce du blocage par free ^^

    Quel est la meilleur façon de faire du buzz ? Créer la polémique !!!

    Je pense qu'à la prochaine mise à jour de freebox cela sera une option désactivé par défaut.

  20. Annuaire Français 5 janvier 2013 at 16 h 52 min

    La mane commerciale du web et des réseaux attise les convoitises ...

    Manquerais plus que Apple demande sa com sur les pub affichées dans Safari et Microsoft dans IE ...
    L'épisode Free va vite se terminer, mais c'est un buzz efficace en tout cas ...

  21. Livre golf 5 janvier 2013 at 17 h 48 min

    Pas une bonne nouvelle pour tous les blogueurs en herbe qui se font un petit revenu de la publicité du au traffic qu'ils génèrent!

  22. Sacha, Agence Web Alsace 6 janvier 2013 at 11 h 04 min

    Il serait super intéressant de voir en combien d'heures (voir minutes) free ferait marche arrière si Google se permettait cette même démarche. Rendre l accès à Google.fr impossible depuis une connexion Free.
    Je pense que 5 000 000 d appelles sur la hotline de free pour savoir pourquoi j arrive plus à accéder à Google ou YouTube alors que mon voisin sur orange y arrive va les calmer très rapidement.

    A y réfléchir je dirais, 45 mn 🙂

    Google a déjà été pris en otage comme ça (presse Belge) et il avait de indexé tous les contenus de la presse Belge qui est assé à presque Zero visiteurs...
    Machine arrière toute

    • Johnny 9 janvier 2013 at 16 h 49 min

      Il faudra prévenir la presse belge que 100% du trafic global d'un site issu d'un seul moteur est très risqué, ha non il le savent déjà en fait

  23. drole de troll 6 janvier 2013 at 17 h 27 min

    Quand on parle de 5 millions d'abonnées free incapable d'etre tracké ou de visionner les pubs adsense, il faut avant tout bien ponderer les choses.

    D'abord il semblerait que ce ne soit que les abonnées freeboxV6 qui soit touché, je ne sais pas vraiment quel pourcentage du parc cela représente, mais sur les potentiels concernés, encore faut il ne pas subir de coupures électriques ou quelconque autre bug obligeant a redémarrer la box.
    J'ai vérifié au boulot, la box est branché avec d'autres machines sur un onduleur, et l'option n'est pas (encore) présente ...

    Et un dernier point qui pourrait encore jouer; la cible de free qui a peut être plus de chance d'être au courant de cette affaire et donc de changer le reglage par défaut ...

    En tout cas je suis curieux de voir comment va finir cette affaire...

    David.

  24. @Sacha 7 janvier 2013 at 10 h 36 min

    Il me semble que vos propos sont un peu trop extrême. La presse belge n'est pas passée à zéro visiteurs. Par ailleurs le même combat à eu lieu au Brésil et la presse se porte là bas aussi qu'avant..

    Quand à Free ils n'ont pas la possibilité d'éliminer la Pub sinon il leur faudrait bloquer toutes les images et tous les liens... Bref c'est impossible. Il suffit juste d'héberger son propre contenu publicitaire et il n'y a plus de problèmes...

    Google n'est pas le Web ! Il ne tient pas à lui seul l'ensemble des publicités de la planète ! C'est du grand n'importe quoi de lire ce type d'article ou de commentaire.

  25. Guednée 7 janvier 2013 at 12 h 15 min

    Si Free souhaite filtrer les contenus indésirables, alors qu'il aille jusqu'au bout de sa démarche. Il devrait aussi bloquer tous les contenus illégaux, virus, etc ...

  26. Alex 8 janvier 2013 at 14 h 27 min

    Tout est une question d'argent au final, Free s'en fout complètement des internautes, c'est juste un moyen de pression sur le géant américain pour ce faire une part du butin engorgée par les pubs de Google, enfin c'est ce que je pense.

    Il est important lorsque l'on possède un site ou blog de ne pas de contenter d'un seul moyen de rémunération, il faut diversifier ses ressources.

  27. Johnny 9 janvier 2013 at 16 h 48 min

    Sujet houleux 😉

    J'utilise adblock depuis quelques année et oui, j'ai des publicités sur certains de mes sites et alors ? Je n'avais pas vu la différence tout de suite, c'est par hasard que j'ai trouvé l'option en paramétrant la BOX.

    Moi ce qui me dérange c'est l'image qu'on certaines personnes de l'internaute :

    "Quoi, on a bloqué la publicité que je pouvais voir sur tous les sites ? WTF ! Je désactive immédiatement cette option ! C'est insupportable pour moi, simple internaute, de ne plus admirer les pubs de Zalando et autre Cdiscount"

    Ayez au moins la politesse de ne pas insinuer que nous sommes tous des pigeons... et que Free est le méchant loup parmi les moutons Orange, SFR...

  28. Boostervente 11 janvier 2013 at 0 h 14 min

    Bloquer les pub, soit mais Google Analytics est purement discrimatoire vis à vis de Google. Il faudrait alors aussi bloquer les codes XITI et autres scripts d'analyse de fréquentation et pourquoi pas tous les scripts.

  29. nouni 11 janvier 2013 at 10 h 19 min

    Je pense que c'est un coup de pub ni plus ni moins, une autre façon de faire parler autour d'elle, elle fera machine arrière

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site