> > Matt Cutts : '25% du Web est du duplicate content'

Matt Cutts : '25% du Web est du duplicate content'


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo que le 'duplicate content' est très présent, de façon logique, sur le Web, et que cela ne constitue pas forcément une pénalité pour les sites qui en contiennent...

En cette fin d'année, Matt Cutts a plutôt tendance à traiter des sujets déjà maintes fois évoqués dans des vidéos précédentes. Celle de cette semaine n'échappe pas à la règle (2'55", tee-shirt noir), répondant à la question How does Google handle duplicate content? ou, en français, "Comment Google prend-il en compte le duplicate content ?".

Plusieurs vidéos précédentes traitaient, peu ou prou, de ce sujet : en décembre 2011, en octobre 2012, en décembre 2012, en juillet 2013 et en septembre 2013. Excusez du peu.

Cette fois, Matt Cutts indique qu'environ 25% à 30% du Web peut être assimilé à du "duplicate content" sans qu'il soit question de spam. Il répète, une fois de plus, que le duplicate content n'est pas traité comme du spam par Google tant qu'il n'est pas créé à des fins de tentative de manipulation de son algorithme de pertinence. Le moteur "clusterise" (range dans un même "tiroir") les contenus identiques et donne de la visibilité uniquement à celui qui lui semble être l'original (le "canonique"). Donc, aucune crainte de pénalité à avoir en cas de duplicate content tant que vous ne spammez pas. Bis repetita placent...


Source de l'image :

Commentaires : 3
  1. Christian Méline 18 décembre 2013 at 16 h 16 min

    MC est bien s'auto-dupliquer lui-même 😉

    • Christian Méline 18 décembre 2013 at 16 h 17 min

      oups, honte à moi…
      je voulais dire finalement :

      "MC aime bien s'auto-dupliquer lui-même ;-)"

      • Marc DUPUY 20 décembre 2013 at 14 h 06 min

        À ce rythme-là, ce n'est plus de l'auto-duplication de contenus... C'est du comique de répétition ! 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site