> > Matt Cutts va prendre en charge un projet de liste blanche chez Google

Matt Cutts va prendre en charge un projet de liste blanche chez Google


Matt Cutts va prendre en charge un projet de liste blanche chez Google
3.86 (77.14%) 7 votes

poisson d'avril

Matt Cutts a finalement pris sa décision : il va revenir chez Google pour mettre en place un projet de 'whitelist', compilation de sites web qui, contre rétribution, seront sûrs de ne jamais être impactés par les différents systèmes de pénalités du moteur de recherche...

On le sait, Matt Cutts s'est mis en congés de Google depuis le mois de juillet 2014. Un congé qui devait au départ durer 3 mois mais qui a été prolongé de façon indéfinie en novembre 2014.

Beaucoup se posaient la question de savoir s'il allait finalement revenir chez Google ou tenter l'aventure d'une autre société, voire créer sa propre entreprise. Eh bien, son avenir semble encore se dessiner au sein de la société de Mountain View puisqu'il explique sur son blog qu'il va revenir dans les prochaines semaines pour mettre en place un projet de "whitelist" (liste blanche) sur le moteur de recherche.

Ce projet consiste à créer une liste (payante) de sites web qui, par ce biais, ne seront jamais inquiétés par des filtres antispam comme Panda, Penguin ou par les pénalités manuelles infligées par la Quality Search Team. Les grosses entreprises (ou en tout cas celles qui sont capables de payer les fortes sommes envisagées, sachant qu'aucun chiffre n'a encore été communiqué par Matt Cutts, mais on parle de plusieurs centaines de milliers de dollars par an, voire plus) pourront donc, contre rémunération, se prémunir de toute pénalité de ce type. Attention : cela n'aidera pas à être mieux classé dans les résultats de recherche, il s'agira uniquement d'une prévention contre les pénalités.

Autre piste actuellement envisagée par Google : les plus gros annonceurs en publicité Adwords se verront proposer des remises pour intégrer cette liste blanche.

Cela veut-il dire que toutes ces sociétés pourront spammer sans vergogne le moteur sans être inquiétées le moins du monde ? Difficile de l'imaginer. On attend en tout cas avec impatience la mise en place officielle de ce projet, supervisée comme souvent dans ce type de cas par le célèbre googler chef de projet David C. Bigfish. Quoi qu'il en soit, il est certain que de nombreuses entreprises vont se précipiter sur l'offre afin de profiter de l'aubaine. Il est hélas malheureux de voir qu'encore une fois, Google privilégie les puissants au détriment des petits sites souvent plus pertinents...

liste-blanche-google

Source de l'image : DR

Commentaires : 7
  1. Jean Guillon 1 avril 2015 at 9 h 21 min

    Joli poisson!

  2. Noémie 1 avril 2015 at 9 h 46 min

    Le retour de Matt...si seulement ! 😉

  3. Véronique Duong 1 avril 2015 at 10 h 28 min

    Poisson d'avril ! 😉

  4. Rico 1 avril 2015 at 13 h 36 min

    Heureusement que vous êtes là car j'étais tombé dans le panneau bien sur!

  5. Pti 2 avril 2015 at 2 h 45 min

    Mince j'y avait cru, j'était tombé dans le panneau ! Merci aux autres commentaires de m'avoir ouvert les yeux !!! Je suis naif 😀

  6. Renaud RONGERE 2 avril 2015 at 13 h 33 min

    Cela pourrait presque être possible, Google cherchant à dominer et gagner de l'argent par tous les moyens.

    Quand à la question d'une white list chez GG, je suis quasiment sur que cela existe, même si on n'a pas de source sure.

    Joli brochet d'avril 0:)

  7. Frédéric 8 avril 2015 at 20 h 16 min

    La liste blanche elle existe ! Il suffit d'être .... pour faire partie du club. Mais ne polémiquons pas. Faisons comme si on avait rien remarqué.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site