> > Les liens sortants, finalement pas si neutres que cela pour Google ?

Les liens sortants, finalement pas si neutres que cela pour Google ?


Les liens sortants, finalement pas si neutres que cela pour Google ? 4.64/5 (92.73%) 11 votes

Les liens sortants, finalement pas si neutres que cela pour Google ?

Un test vient d'être publié, qui semblerait donner du poids à l'hypothèse selon laquelle la qualité des liens sortants d'une page serviraient à Google dans le calcul de son score de pertinence. Une hypothèse sur laquelle le moteur de recherche n'a jamais été très clair...

Un test (plus qu'une réelle étude scientifique) vient d'être publié par le site Reboot (et relayé par le JDN) et pose la question de l'importance relative des liens sortants (et non pas des backlinks ou liens entrants) d'une page dans le score de pertinence de ce document calculé par Google pour une requête donnée.

Le test a été le suivant : pendant 5 mois, 10 sites ont été créés, 5 avec des liens sortants pointant vers des sites de qualité (universités d'Oxford etu de Cambridge par exemple), les 5 autres étant dépourvus de tels liens. 2 requêtes de test ("Phylandocic" et "Ancludixis") ont été prises en compte.

Résultat au bout de 5 mois : pour les deux requêtes, ce sont les 5 sites qui proposaient des liens sortants de qualité qui ont obtenu les 5 premières places, devançant systématiquement les 5 sites sans liens sortants (voir illustration ci-dessous). Un résultat qui ne nous surprend pas beaucoup : nous avons toujours été persuadés que l'analyse de la qualité (et la cohérence sémantique) des pages pointées par les liens sortants d'un document Web entrait dans le score de pertinence atribué par Google. Une hypothèse qui avait d'ailleurs reçu de l'eau à son moulin par Matt Cutts lui-même il y a de cela quelques années, mais contredite ensuite par John Mueller. L'avenir dira peut-être ce qu'il en est, en attendant d'autres tests éventuellement plus poussés...

serp-results-phylandocic
SERP de Google pour la requête "phylandocic". Source de l'image : Reboot

Commentaires : 12
  1. Mathieu Chartier 26 février 2016 at 9 h 01 min

    On parle de ça au moins depuis le "CheiRank" il y a quelques années. Je me souviens bien de la déclaration de Matt Cutts à ce sujet, contredite récemment par John Mueller. Difficile de savoir qui dit vrai mais les liens externes jouent au moins sur la cohérence sémantique, donc ils ne peuvent pas faire de mal en soi.
    Si nous poussons le débat plus loin, je pense que Google ne peut pas dire si oui ou non ils "notent" les liens sortants. Si les portes-paroles disent oui, on va se retrouver avec un web truffé de liens externes (alors qu'avant, personne n'en aurait mis en place pour ne pas donner de PageRank), et s'ils disent non, le doute plane mais permet éventuellement de sauvegarder un critère discrètement. Bref, nous ne saurons jamais, un peu comme avec le "nofollow" autour duquel le débat est également ouvert. 😀

    • Laurent Bourrelly 26 février 2016 at 11 h 56 min

      Ben qu'ils se taisent au lieu de raconter des conneries.
      On peut comprendre qu'ils ne doivent pas dévoilier leur sauce secrète. C'est normal.
      Sauf que le John Mueller devient tragi comique avec ses déclarations WTF.

      Mais on dirait qu'il s'est fait taper sur les doigts car on remarque moins de bêtises ces derniers jours.

      Et oui nous savons.
      Il suffit de tester bon sang !
      Ca fait depuis 2004 que j'utilise le lien sortant avec bonheur. Pas besoin d'une validation d'un googler en carton pour me dire que ça marche.

  2. Antoine 26 février 2016 at 9 h 15 min

    En tout cas, sans tests cela semblait déjà cohérent de faire des liens sortants :

    D'un point de vue expérience utilisateur, une page ayant pour objectif de plaire à l'internaute, il est normal que son contenu ne soit pas encyclopédique donc l'ajout d'un lien externe pour apporter une information complémentaire ne pouvait pas être juger négativement par Google au contraire puisque là on justifie notre contenu par un contenu externe utile pour l'internaute.

    En terme de SEO je n'ai jamais pu affirmer que cela était positif comme essaie de le montrer cette étude, mais j'ai toujours estimé que cela ne pouvait pas être négatif pour le référencement (et encore moins pour l'expérience utilisateur).

  3. François M 26 février 2016 at 9 h 26 min

    Puisqu'on parle de la qualité des liens sortants : celui vers le JDN est erroné, il y a un "/a" en trop à la fin !

    • Olivier Andrieu 26 février 2016 at 9 h 36 min

      Ooops c'était une tentative de Negative SEO :)) Merci de l'avoir signalé, c'est corrigé !!

  4. Jo 26 février 2016 at 12 h 50 min

    Hors sujet

    Et qu'en serait-il si le webmaster du site de qualité pris ainsi en référence venait à désavouer le lien reçu, envoyant à Google le signal que le lien émane d'un site spammy ?

  5. Alex 26 février 2016 at 16 h 23 min

    Bien sûr que les liens externes ne sont pas neutres. Sinon pourquoi verrait-on systématiquement un lien ou deux vers Wkipedia ou un site dont l'autorité est incontestable dans un article de 350 mots ? Et au sein duquel se trouvent également deux liens vers un moneysite ? La première fois que j'ai vu cette pratique c'est à l'époque du "Le site CP est mort" je crois bien.
    C'en est même tellement banalisé qu'on repère ainsi les articles sponsorisés en deux secondes...

  6. Agence Web Marseille 27 février 2016 at 16 h 38 min

    En effet ça fonctionne ! Il suffit de faire sa petite tambouille dans son coin et de tester. On a tous un site Web qui sert de test et on peut voir que John Mueller est vraiment un clown !
    Il serait grand temps que l'équipe de google lui dise d'arrêter de raconter n'importe quoi !

  7. Le petit shaman 3 mars 2016 at 11 h 05 min

    J'avais déjà entendu parler de cela il y a quelques années.
    Favoriser un site qui fait circuler sur la toile est tout a fait logique. Même si cela n'a qu'une petite valeure.
    La magie internet est de ce renvoyer l'un a l'autre afin d'en explorer tout les recoins...

  8. Detectimmobilier 3 mars 2016 at 12 h 31 min

    Encore faut il définir ce qu'est un lien sortant de qualité
    Wiki ou thématique proche ?

  9. Xavier 3 mars 2016 at 18 h 26 min

    Tout est dans le dosage 😉

  10. serrurier92 parisserrurier paris 25 mars 2016 at 9 h 31 min

    la qualité des liens et l'équilibrage des ancres sont la stratégie le plus efficace.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site