Lorsque Google a lancé son système "Instant Search", ou affichage des résultats au fur et à mesure de la saisie de sa requête par l'internaute, beaucoup s'étaient posé la question de l'impact de cette fonction sur la Longue Traîne.

Le risque était, en effet, que les internautes choisissent très rapidement les mots clés qui leur étaient proposés dans le menu déroulant et que les requêtes se raccourcissent, alors que l'effet inverse se faisait ressentir depuis un certain temps...

D'autre part, Ben Gomes, le chef de projet d'Instant Search a révélé, dernièrement, que seuls 2% des internautes avaient renoncé à la fonction depuis son lancement, ce qui n'est pas illogique du fait qu'elle est proposée par défaut et que peu de gens savent qu'elle peut être désactivée dans les "préférences moteur de Google"... Ben Gomes a par ailleurs révélé par la même occasion que les internautes tapaient, de ce fait, 5% de lettres en moins en moyenne dans leurs requêtes...

Bref, tout semblait réuni pour que, a priori, les requêtes fondent comme neige au soleil et que la Longue Traîne soit impactée en termes de nombre de mots clés... A l'époque, mon opinion était plutôt "Wait and see", sachant que, si c'était le cas, le SEO s'adapterait comme d'habitude...

Rappelons que, début 2009, une étude de Hitwise nous apprenait que les statistiques sur la longueur moyenne des requêtes étaient celles-ci :

En gros, les requêtes faisant de 1 à 3 mots stagnaient ou régressaient, et celles à 4 mots et plus augmentaient, de façon de plus en plus forte avec le nombre de termes pour culminer à +22% sur les requêtes à 8 mots et plus (qui ne représentaient quand même, il faut le préciser, que 2,5% environ des requêtes ; Il est en effet plus facile de connaître une forte croissance sur des parts de marché faibles. Logique...).

Il était donc intéressant de confronter ces chiffres, datant de 2 ans, à la dernière étude de Hitwise qui fournit les mêmes chiffres à la date de janvier 2011 :

Attention , ici, de ne pas comparer les pourcentages proposés par les deux tableaux car ils ne représentent pas la même information dans les deux cas (premier tableau : changements sur l'année, second tableau : changement sur le mois).

En revanche, on peut calculer ces pourcentages sur la période 2009/2011 pour voir si un quelconque impact s'est fait ressentir sur les deux dernières années, par rapport à la situation de début 2009 :

Nbre motsJan-2008Jan-20092008/2009Jan-20112009/2011
1 mot20,96%20,29%-3%23,39%+12%
2 mots24,91%23,65%-5%23,59%0-%
3 mots22,03%21,92%0-%19,99%-9%
4 mots14,54%14,89%+2%13,71%-8%
5 mots8,20%8,68%+6%8,28%-5%
6 mots4,32%4,65%+8%4,62% -1%
7 mots2,23%2,49%+12%2,58%+4%
8+ mots2,81%3,43%+22%3,85%+12%

Les résultats sont alors très intéressants :

- On s'aperçoit de façon évidente que les requêtes sur un seul mot se sont remises à progresser en 2 ans alors que leur déclin était évident jusqu'en 2009.
- Les requêtes sur 3, 4, 5 et 6 mots, qui progressaient, se sont mises à régresser.
- Seules, finalement, les requêtes sur 7 mots et plus continuent leur ascension, mais de manière moins forte qu'avant.

Le revirement de tendance est réellement très fort et ne peut être mis sur le compte d'un quelconque hasard...

Le fait que Google Instant Search ait été lancé depuis maintenant 6 mois permet de tirer certaines conclusions et montre, à notre avis que cet outil (de façon conjuguée avec Google Suggest, lancé auparavant) a eu un réel impact sur la longueur des requêtes saisies par les internautes et, donc, sur la Longue Traîne des mots clés "referers" d'un site web...

Seules les très longues requêtes (7 mots et plus) semblent moins impactées à l'heure actuelle. Sont-elles le fait d'internautes experts, qui n'utilisent pas Instant Search, ou de requêtes automatiques, contenant de nombreux mots clés correspondants à une syntaxe avancée (inurl:, site:, intitle:, etc.) dans des buts très précis ? Peut-être un peu des deux... Mais toujours est-il que l'impact constaté ne nous semble pas neutre et qu'il va certainement falloir se pencher, en termes de référencement naturel, à des requêtes peut-être légèrement plus courtes qu'avant...

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous une autre interprétation de ces chiffres ??

A vous la parole...