L'extension d'un site web peut être de 2 types : Générique (.com, .net, .org, .berlin, .paris, .sncf, .art) ou Géographique (.fr, .ch, .uk, .it, .de, .be, .es...). Quel est le poids de cette extension dans le cadre d'une stratégie SEO ? Ce choix est-il critique et impactant ?Commençons cette semaine par une exploration en images des extensions génériques...

Extensions Génériques et SEO - Vidéo SEO

Attention au discours commercial de certaines agences web ou de sociétés vendant des noms de domaine, aux méthodes parfois peu scrupuleuses : l'extension n'a la plupart du temps qu'un poids très faible, voire nul, dans le cadre d'une stratégie SEO de visibilité sur les moteurs de recherche. Mais ce n'est pas une raison pour mal la choisir (attention : on parle ici de l'extension, pas du nom de domaine ou de l'adresse du site) ! Avant d'attaquer les extensions géographiques (.fr, .be, .it) la semaine prochaine, commençons aujourd'hui par une analyse de l'importance des extensions génériques et de leur impact en termes de référencement naturel, avec peut-être quelques surprises à la clé...

 


Extensions Génériques et SEO. Vidéo proposée par Olivier Andrieu (Abondance).
Source : Abondance

 

Voici quelques vidéos déjà publiées sur un sujet connexe :
- L’impact des nouvelles extensions (gTLDs) sur le SEO (5'40", 17 mai 2016).
- Comment changer de nom de domaine sans perdre son référencement ? (5'51", 28 février 2017).
- Domaines parqués et SEO (5'02", 2 octobre 2018).

Voici également quelques articles complémentaires (listés par ordre chronologique) pour approfondir le sujet :
- Google veut acquérir les extensions .google et… .lol ! (4 juin 2012).
- John Mueller : Non, les nouvelles extensions n’amélioreront pas votre SEO ! (17 décembre 2014).
- Google explique l’impact des nouvelles extensions (gTLD) dans son algorithme (28 juillet 2015).
- Google explique qu’il ne donne pas plus de poids aux sites en .gov et .edu (18 septembre 2018).

N'hésitez pas également à visiter la zone "Vidéos SEO" du site et à vous abonner à la chaîne YouTube du site Abondance (ou à son fil RSS) pour découvrir, semaine après semaine, les prochaines vidéos que nous vous proposerons.