> > Le SEO, principale raison de piratage de site web, selon Google

Le SEO, principale raison de piratage de site web, selon Google



 
Le SEO, principale raison de piratage de site web, selon Google
3.8 (75.56%) 9 votes

Le SEO, principale raison de piratage de sites web, selon Google

Google a dernièrement indiqué que le SEO black hat était responsable d'une majorité de piratage de sites web à l'heure actuelle, permettant de créer des liens factices vers un site à référencer. Des pratiques qui jettent un voile de discrédit sur une profession qui a déjà du mal à donner d'elle une image positive...

L'équipe "Google Webmaster Team" a a publié sur Google+ un post expliquant que le SEO était l'une des principales raisons qui faisaient qu'un site web pouvait être piraté et que certaines formes de spam aux moteurs de recherche pouvaient rediriger vos visiteurs vers des sites dangereux : "Search Engine Optimization 'SEO' spam is one of the primary reasons that vulnerable websites are targeted by hackers. Some forms of SEO spam can redirect your users to malicious sites and cause you to lose customers."

Ce type d'action "black hat", visant à créer des liens factices depuis un site piraté vers un site à référencer, est effectivement assez fréquent, profitant notamment des failles de sécurité de certains CMS. Il s'agit donc d'une bonne raison de mettre à jour régulièrement les nouvelles versions de son CMS et de vérifier, via la Search Console et Analytics, qu'aucune trace de piratage n'est détectée. Et bien sûr, de corriger si cela arrive.

On peut également regretter que ce type d'action jette une fois de plus le discrédit sur le métier de référenceur qui, globalement, n'a pas besoin de ça et souffre déjà d'une image assez négative auprès de nombreux décideurs. Et il est bien entendu que tous les SEO ne piratent pas des sites pour leur propre intérêt...


Post Google+ de la team Google Webmaster au sujet du spam SEO... Source de l'image : Google+


Commentaires : 4
  1. Bruno Parmentier 4 janvier 2017 at 11 h 47 min

    Google pourrait ajouter qu'une grosse partie de ces spams concerne des produits promettant de meilleures performances sexuelles !

  2. José 4 janvier 2017 at 13 h 23 min

    Très intéressant comme article. Je trouve que Google doit trouver une solution adéquate pour stopper l’émergence d'une telle attaque, c'est intolérable.

  3. Thomas Cubel 5 janvier 2017 at 9 h 19 min

    Vraiment super sympa comme pub pour notre métier ! Merci Google !
    Qui va enfin parler du bon côté des choses !

  4. Sébastien 5 janvier 2017 at 19 h 17 min

    Effectivement, ce n'est pas très représentatif de notre profession. Certes, il y a toujours eu des black hat seo mais il faudrait déjà préciser que généralement ces techniques de piratages ont des empreintes et visent certaines thématiques lucratives comme le streaming, le porno, le viagra, le poker et cie. Ces domaines ont toujours été le terrain de jeu des référenceurs débridés. Il suffit d'analyser une requête comme payday loans pour vite s'apercevoir que c'est la foire à la saucisse, c'est dire car Google a même du développer un algorithme quasiment dédié pour cette requête.

    Après, il y a toutes les autres thématiques où les techniques SEO, bien qu'agressives, vont rarement jusqu'au piratage.

    C'est donc montrer qu'une partie de l'iceberg. Même si le SEO est sûrement la première cause de spam, il faudrait pas oublier non plus que c'est quand même grâce au SEO que Google comprend mieux le contenu des sites. Sans les SEO, big G pourrait s'amuser avec des sites développés en WinDev...pas sûr que ce soit mieux pour lui.

    Bref.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site