> > Google tente de valider les sources d'informations dans ses résultats de recherche

Google tente de valider les sources d'informations dans ses résultats de recherche



 
Google tente de valider les sources d'informations dans ses résultats de recherche
2.9 (58.46%) 13 votes

Google tente de valider les sources d'informations dans ses résultats de recherche

Google vient d'annoncer qu'il proposait dorénavant dans ses résultats de recherche un 'knowledge panel' listant un certain nombre d'informations factuelles sur les sites de presse proposés, afin d'éradiquer ou tout du moins de limiter la propagation de 'fake news'...

Les fake news envahissent le Web, certes depuis sa naissance, mais le phénomène semble s'être renforcé depuis les dernières élections présidentielles aux Etats-Unis. Conscients de leur responsabilité, les moteurs de recherche, dont Google, ont déjà lancé plusieurs initiatives pour lutter contre ce fléau. Après le label Fact Check en avril dernier et le Project Owl lancé dans la foulée, le moteur de recherche leader vient d'annoncer une nouvelle possibilité pour les internautes de valider la qualité de la source d'information que celui-ci va (ou est en train de) lire : l'affichage, dans un "Knowledge Panel" (zone spécifique d'info en position zéro), de données factuelles sur le site de presse présenté dans la SERP.

Cette zone d'information comprend une présentation de la source d'information, les sujets couverts en règle générale, les récompenses gagnées dans le passé, ainsi que d'éventuelles réclamations que l'éditeur aurait faites et qui ont été examinées par des tiers (vérification de type Fact Check). Le tout ayant pour but de valider (ou pas) le site proposant une information. Fake news ou pas ? Ces données supplémentaires ont vocation à vous aider à trouver la réponse.

Il est à noter qu'a priori, cette zone d'infos de la SERP n'est pas encore disponible en France, selon nos premiers tests. Seconde remarque : l'affichage de ces données n'influent en rien sur le classement du site, selon Google.

knowledge-graph-infos-source-d-information
Informations sur le site de presse directement dans un Knowledge Panel... Source de l'image : Google

Commentaires : 5
  1. Joseph 8 novembre 2017 at 14 h 58 min Reply

    "Conscients de leur responsabilité, les moteurs de recherche..."

    Euh! Ecrire cela au moment même où Google (et Facebook+ Twitter) doivent répondre devant des Commissions du Congrès américain et un Procureur spécial pour avoir publié sans aucune retenue des publicités de donneurs d'ordre russes pendant la dernière campagne présidentielle américaine, c'est....

    Pour rappel, dans les années 2010, à coup de milliards de $, BP est parvenu à quasi occulter sur le web le terrible désastre pétrolier de BP qui a duré des mois dans le Golfe du Mexique par l'achat ultra massif de publicités chez Google et (sic) par la production de textes (et images) favorables qui ont monopolisé les premières places des résultats "naturels" de Google.
    D'accord, c'est ainsi dans la vie. Mais, parler de conscience, c'est....

    • Dominique 9 novembre 2017 at 14 h 06 min Reply

      Peut être faut il être "conscient" que google et compagnie sont des entités et que c'est impossible de tout controler sur internet.
      On est toujours a vouloir blâmer ces entreprises alors que ceux qu'il faut blâmer ce sont les auteurs des malversations... Il est trop compliqué pour un algorithme de faire des différence entre vrais et faux... C'est d'abord du subjectif pour certaines choses, ensuite comment être sur que les infos "officielles" soient vraies ? A t'on réellement marche sur la lune ? Tout laisse a croire que c'est vrai.... Pourtant beaucoup de témoignages de personnes au dessus de tout soupçon commence à arriver. Alors qui croire ?

      • Joseph 9 novembre 2017 at 21 h 31 min Reply

        J'espère quand même (pour toi) que tu as compris que Google aujourd'hui n'est plus le Google du "don't be evil" du début des années 2000.

  2. Guillaume 9 novembre 2017 at 14 h 06 min Reply

    Pourquoi pas... Au moins cela permettra de distinguer les sites parodiques des vrais sites d'actualité, on a parfois du mal à faire la différence.

  3. Benoist Rousseau 10 novembre 2017 at 19 h 47 min Reply

    oui ce serait utile parce que le net devient une poubelle aux extrémistes et complotistes de tout poils...

Laisser un commentaire

(charte de saisie de commentaire)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site