> > Mobile First : Google fournit quelques indications complémentaires

Mobile First : Google fournit quelques indications complémentaires


Mobile First : Google fournit quelques indications complémentaires
5 (100%) 5 votes

Mobile First : Google fournit quelques indications complémentaires

Google a publié en début de semaine une somme de conseils à suivre pour voir son site bien pris en compte dans le cadre du projet Mobile First. Rien de très nouveau mais une check list cependant intéressante à suivre pour éviter les réveils douloureux...

Google a publié hierun post sur son blog pour webmasters afin de donner quelques indications et conseils sur la meilleure façon de préparer son site au projet Mobile First, dont le déploiement est en cours depuis fin octobre.

Outre le fait de vérifier le crawl de son site par Googlebit-Mobile pour savoir si votre source d'information est passée dans l'index mobile, dont nous parlions lundi ici-même, le post propose d'autres conseils , à savoir :
- Vérifiez que la version mobile du site comporte un contenu similaire à celui de la version desktop, notamment le texte, les images (avec les attributs alt) et les vidéos, aux formats pouvant être explorés et indexés habituels.
- Les données structurées sont importantes pour l'indexation et les fonctionnalités de recherche que les internautes apprécient : elles doivent figurer à la fois sur la version mobile et la version desktop du site.
- Les métadonnées doivent être présentes sur les deux versions du site. Elles fournissent des indications sur le contenu d'une page pour son indexation et sa diffusion. Assurez-vous par exemple que les titres, les balises META description et les annotations "hreflang" sont les mêmes sur les deux versions des pages du site.
- Aucune modification n'est nécessaire pour lier les URL pour mobile distinctes (sites mobiles "m."'). Pour les sites qui utilisent des URL pour mobile distinctes, conservez les éléments link rel="canonical" et link rel="alternate" communs à ces versions.
- Vérifiez les liens "hreflang" des URL pour mobile distinctes. Lorsque vous utilisez des éléments link "rel=hreflang" pour l'internationalisation, associez les URL pour mobile et pour ordinateur séparément. Le "hreflang" de votre URL pour mobile doit renvoyer vers les versions des URL pour mobile dans d'autres langues ou pour d'autres régions, et associer de la même manière les URL pour ordinateur entre elles à l'aide des éléments link "hreflang".
- Assurez-vous que les serveurs qui hébergent le site ont assez de capacité pour gérer l'augmentation potentielle de la fréquence d'exploration. Cela n'affecte pas les sites qui utilisent le Responsive Web Design et la diffusion dynamique, uniquement ceux pour lesquels la version pour mobile est hébergée sur un hôte distinct, tel que m.example.com.

Google continue en indiquant : "Nous évaluerons les sites indépendamment pour voir s'ils sont prêts pour l'indexation Mobile-First, en utilisant les critères indiqués ci-dessus. Nous effectuerons leur transition vers le mobile first indexing le moment venu, lorsque les sites sont prêts. Ce processus a déjà commencé pour quelques sites et il est étroitement surveillé par notre équipe de recherche."

Ces quelques remarques et conseils, déjà connus par ailleurs, devraient vous garantir un passage dans l'index Mobile First le plus transparent et indolore possible. Croisons les doigts...

google-spiders
L'analyse du contenu des pages web devient mobile... Source : DR

1 commentaire
  1. Charles Rhein 22 décembre 2017 at 1 h 16 min

    Bonjour,
    Finalement, Avoir un seul et unique site "responsive" représente peut être la solution actuelle la plus sécuritaire? au moins le temps d'y voir plus clair 😉

Un site du Réseau Abondance : Abondance / Réacteur / Formaseo / Outiref / Livre Référencement / Définitions SEO | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site