> > Définition : l'Index Mobile First, c'est quoi ?

Définition : l'Index Mobile First, c'est quoi ?



 
Définition : l'Index Mobile First, c'est quoi ?
4.7 (94%) 10 votes

Définition : l'Index Mobile First, c'est quoi ?

Google va mettre en place courant 2017 une nouvelle façon d'explorer les sites web avec l'index Mobile First, projet annoncé depuis plusieurs mois. Une bonne occasion pour tenter de définir avec la plus grande précision possible ce qui sera certainement l'un des faits marquants du SEO cette année...

Qu'est-ce que l'Index Mobile First ? Voici notre définition :

L'Index Mobile First représente une nouvelle façon d'analyser un site web pour Google, en explorant la version mobile d'une page plutôt que la version desktop, comme jusqu'à maintenant. Ce calcul de pertinence mobile servira ensuite à la fois au moteur desktop et au moteur mobile. Lancement prévu au second semestre 2017.

Le projet "Mobile First" a été annoncé en novembre 2016. Il est très important que les éditeurs de sites web se préparent à ce nouveau concept car il risque de changer en profondeur l'analyse d'un site web par Google, celui-ci prenant dorénavant en compte le site mobile (site dédié, responsive design ou dynamic serving) plutôt que sa version desktop. En règle générale, on estime que si un site est responsive et que la version mobile affiche le même contenu que la version desktop, la situation devrait être favorable (mais cela restera de toutes façons à vérifier). Dans tous les autres cas, une analyse plus fine ne sera pas à négliger.

Le projet semble prévu pour le second semestre 2017. Google a promis une large communication à ce sujet à l'attention des webmasters. Des outils de test seront peut-être prévus. Bref, on en saura plus d'ici quelques semaines mais une veille est absolument indispensable à ce sujet pour être très réactif au fur et à mesure de l'avancée des décisions prises par les équipes de Mountain View.

Les spiders de Google construisent les index du moteur.
L'analyse du contenu des pages web devient mobile... Source de l'image : DR

Commentaires : 7
  1. Marc 29 mars 2017 at 10 h 20 min

    Je m'interroge sur la nécessité d'une telle stratégie, même si le mobile est de plus en plus utilisé pour le web, il n'est pas majoritaire encore, surtout en France ou les ordinateurs de bureau représentent 73% (env.) du trafic + 7% de tablettes, et seulement 19% des smartphones... source : https://tpacademy-blog.fr/usages-internet-2016-chiffres-france/ (ou trouve a peut pres les mêmes chiffres partout).

    Il y a aussi le problème des petits sites, anciens, ceux des petits commercants et artisans , parfois réalisé par eux-même ou des proches, ils vont disparaitre des SERP de Google.

    Ce n'est pas la fin du monde de devoir zoomer sur un site...

  2. Charles 29 mars 2017 at 22 h 07 min

    D'accord avec Marc, il arrive même que certains petits sites soient plus facile et agréable a visiter alors qu'ils ne sont pas "responsive", mais voila, Google exige!
    Mais le responsive ne sera pas le seul point important, certainement que les pages AMP prendront toute leur importance a cette occasion!

  3. Anonyme 30 mars 2017 at 11 h 04 min

    Excellent article merci pour le partage.

  4. Anonyme 30 mars 2017 at 16 h 56 min

    Merci pour cet article.
    Peut-on en conclure que si un site bénéficie actuellement d'un meilleur positionnement en mobile il pourrait espérer avec mobile first un meilleur positionnement en version desktop ?
    D'avance merci.

  5. Alexandre 31 mars 2017 at 12 h 51 min

    Merci pour cet article.
    Ce que je trouve particulièrement déroutant avec l'Index Mobile First, c'est pour les sites mobiles dédiés. Certains propriétaires de site préfèrent en effet un site mobile qui a moins de contenu et qui met plus l'accent sur l'ergonomie et l'expérience utilisateur. Du coup, ces sites, qui sont pourtant agréables à utiliser, risquent de se retrouver au fond des SERPs du fait qu'ils sont pauvres en termes de contenu. J'espère que Google prendra en compte l'expérience utilisateur dans l'Index Mobile First et saura lui donner suffisamment d'importance pour combler le manque de contenu que peuvent avoir certains sites mobiles dédiés.

  6. Anonyme 31 mars 2017 at 23 h 57 min

    Tout le monde est là à un peu trop se focaliser sur les priorités que Google impose. C'est bien beau toutes ces recommandations, mais le principal est que l'internaute trouve son information. Un site qui n'est pas "mobile first" mais qui attire plus les internautes que les autres sites dit "mobile first" sera quand même devant car il aura de meilleurs métrics comme le taux de rebond, le temps passé, etc... A mon avis, les métrics et le comportement utilisateur est bien plus important que les préconisations de Google. N'oubliez pas que ce sont juste des conseils, et que du jour au lendemain, Google peut décider de faire le contraire !

  7. Khier Saidani 6 avril 2017 at 20 h 57 min

    Merci pour tes éclaircissements, Olivier. Je vais partager 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site