> > Goossips : Synonymes et Hreflang

Goossips : Synonymes et Hreflang


Goossips : Synonymes et Hreflang
5 (100%) 3 votes

Goossips : Synonymes et Hreflang

Quelques infos sur Google et son moteur de recherche, glanées ici et là de façon officieuse ces derniers jours, avec au programme cette semaine quelques réponses à ces angoissantes questions : L'utilisation de synonymes est-elle intéressante en SEO ? Comment Google apprend-il les différents synonymes d'un terme ou d'une expression ? Faut-il intégrer la balise Hreflang de l'URL qui affiche le code source ?

Voici une petite compilation des informations fournies par les porte-paroles officiels de Google ces derniers jours sur différents réseaux informels (Twitter, Hangouts, Google+, forums, conférences, etc.). Donc "gossips" (rumeur) + Google = "Goossips" 🙂 La communication du moteur de recherche étant parfois plus ou moins sujette à caution, nous indiquons, dans les lignes ci-dessous, le niveau de confiance (taux de fiabilité) que nous accordons à l'information fournie par Google (de 1 à 3 étoiles, 3 étoiles représentant le taux de confiance maximal) - et non pas à la source qui en parle.

 Synonymes
John Mueller a indiqué lors d'un hangout que le fait d'utiliser des synonymes de façon légitime et tempérée pouvait être une bonne façon d'optimiser un contenu en termes de SEO, notamment si les différentes formes étaient utilisées par les internautes lors de leurs requêtes.
Source : TheSemPost
Taux de fiabilité :
Notre avis : C'est assez logique, l'utilisation de synonymes permet d'enrichir le champ lexical du contenu mis en ligne et permet d'éviter de trop nombreuses répétitions. Bien entendu, ce travail reste à faire avec bon sens, sans tomber dans l'excès inverse de répétitions des différentes formes d'un mot. Vous êtes là pour intéresser vos visiteurs, pas pour faire un copier/coller depuis un dictionnaire de de synonymes 🙂

 

 Synonymes (again)
Toujours John Mueller et toujours la question des synonymes. A ce sujet, le porte-parole SEO de Google a indiqué que l'apprentissage des synonymes par l'algorithme ne se faisait pas sur la base de tables créées au préalable par des êtres humains et qui serait figées dans le temps pour une langue donnée. L'apprentissage s'effectue au fil du temps et de façon automatique. La base de synonymes et les relations entre les différents termes ne sont donc jamais figées et évoluent avec le Web de façon algorithmique.
Source : TheSemPost
Taux de fiabilité :
Notre avis : On peut imaginer que, dans ce cadre, Google met en place des algorithmes de machine learning (apprentissage automatique) qui semblent parfaitement adaptés à ce type de fonctionnement.

 

 Hreflang
Google a dernièrement mis à jour sa documentation en ligne sur les balises Hreflang. A ce sujet, John Mueller a rappelé sur Twitter que le fait d'indiquer dans le code source d'une page - et grâce à ces balises - les URL correspondantes des autres sites web à l'international, mais aussi de l'URL en question (self referencing) était une bonne pratique.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Effectivement, autant ne pas oublier d'indiquer la balise Hrfelang de la page en cours, cela permet de copier/coller le même code source dans toutes les pages identiques pour les différents sites correspondant à un pays et une langue donnée. Et n'oubliez pas de regarder le code des sites Googlefight si vous voulez avoir un exemple de bonne implémentation de ces balises.

 

logo-infos-google
Goossip (Infos Google). Source : Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site du Réseau Abondance : Abondance / Réacteur / Formaseo / Outiref / Livre Référencement / Définitions SEO | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site