> > D'Altavista à Google... De Google à...?

D'Altavista à Google... De Google à...?


Notez cet article

Dans le cadre de ma prochaine lettre professionnelle "recherche et référecnement", qui paraîtra le 16 juillet 2007, j'ai eu la chance d'interviewer, dans les bureaux de Google France, Louis Monier, concepteur du moteur de recherche Altavista et qui travaille maintenant pour Google.

Il nous conte, dans cet entretien, la passionnante saga d'Altavista, son succès et son déclin, avec moult détails et anecdotes croustillantes... Mais une réponse m'a semblé plus particulièrement intéressante lorsque je lui ai demandé pourquoi Altavista avait ainsi été "balayé" par Google en quelques mois. Voici sa réponse : "Ma théorie est que, pour passer d'un moteur de recherche à un autre, l'internaute doit avoir une bonne raison. Ce passage doit résoudre un problème latent que l'usager connait au quotidien. Un souci existe et une nouvelle solution arrive, qui corrige le problème. A cette époque, le problème le plus important était le spam. Pas au début, dans les années 95, mais plutôt vers la fin des nineties... En 97/98, le spam a commencé a faire son apparition et c'est allé très vite ensuite. Le marché publicitaire n'y est pas pour rien, d'ailleurs. A cette époque, pour mettre en place une campagne de promotion sur Internet, les régies mettaient le prix plancher à 2 millions de $. En dessous, vous n'étiez pas intéressant, vous n'existiez pas... Donc, certains n'ont pas eu d'autres solutions que de développer des systèmes de spam pour se faire connaître... Et tout ça a dégénéré... Et Altavista était finalement un moteur simple, facile à spammer. C'est ce qui s'est passé... Du coup, les internautes n'étaient pas contents des résultats fournis par le moteur, trop spammés sur des requêtes génériques. Lorsque Google est arrivé, avec son système de PageRank basé sur la popularité, donc l'analyse des liens, il a fait disparaître une grande partie de ce spam. Il a ainsi résolu le problème majeur des utilisateurs d'Altavista et a très vite supplanté ce moteur."

Cette réflexion me semble frappé du sceau du bon sens : pour passer d'un moteur à un autre, un internaute doit avoir "une bonne raison" au quotidien, et ce nouveau moteur doit répondre à un besoin, une attente. Aussi, il est bon de se poser la question aujourd'hui : quel est le facteur majeur qui ferait passer un usager de Google vers un autre moteur de recherche ?

Voici quelques pistes de réflexions :
- La présence trop forte de certains sites (tel que Wikipedia) en première page de résultats.
- La présence trop forte de certains types de sites (comparateurs de prix, sites "Made for Adsense"...) dans les premiers résultats, notamment sur des requêtes commerciales et concurrentielles.
- Problème liés à la conservation de données privées (même s'ils sont identiques à la plupart des moteurs actuels).
- "Usure du pouvoir" et lassitude des internautes qui auraient envie de changer leurs habitudes "juste pour voir"...
- Anti-américanisme et volonté d'utiliser un moteur européen.
- Echec des tentatives de "recherche universelle" proposées depuis quelques temps et mixant liens web, vidéos, actualité, images, etc.

Ce ne sont que quelques pistes, bien sûr... Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas à nous en faire part dans vos commentaires...

Commentaires : 21
  1. Anonymous 11 juillet 2007 at 10 h 00 min

    Actuellement ce qui m'indispose le plus dans l'utilisation de Google, chez les autres aussi d'ailleurs, c'est la présence des liens issus de Wikipedia mais surtout ceux qui proviennent des comparateurs de prix et qui parfois prennent les deux premières pages en quasi totalité.

  2. Anonymous 11 juillet 2007 at 10 h 21 min

    certes, mais le moteur de recherche est là pour faciliter l'accès au document répondant à la demande des internautes donc répondant à la question "mot(s) clé(s) ?".
    Reste à savoir ce que cette question sous-entend et actuellement pour Google, cela correspond à "définition mot(s) clé(s)" qui fait naturellement ressortir les résultats de dictionnaires/encyclopédies/liste de fiches (comme les comparateurs).
    Donc Google reste pertinent, le problème vient peut-être du fait que le contenu que vous souhaitez positionné n'est pas lui pertinent.
    A lire également : http://www.moteurs-news.com/blog/index.php/2007/07/10/136-google-requete-trouver-pages-resultat-complementaire

  3. Anonymous 11 juillet 2007 at 12 h 26 min

    A mon humble avis, Google devrait enlever de ses résultats wikipédia et les sites d'annonces. Et rajouter les options suivantes :
    - Recherche Annonces
    - Recherche Wikipédia

    Les recherches seraient beaucoup plus ciblées et pertinentes.

  4. Luc 11 juillet 2007 at 19 h 39 min

    Il faut également changer les repères des utilisateurs d'Internet!
    Combien de fois j'ai entendu des personnes dire qu'ils entrent sur Internet via Google (comme une porte unique et obligatoire!).
    Google est donc, pour beaucoup, un point d'entrée, ces utilisateurs n'utilisent pas les "favoris" ou les "marques pages" pour aller chercher des informations.
    Le réflex c'est : trouver Google et là, on est sur de trouver ce qu'on veut!

    Bref, si on n'informe pas, de manière forte, les nouveaux utilisateurs qu'il existe d'autres moyens de trouver des informations, Google a encore de beaux jours devant lui!
    Mais je suppose que vous le savez depuis longtemps!

  5. Abondance 12 juillet 2007 at 7 h 45 min

    > Pas mal! En parlant de ça, qui peut me dire
    > qui est la jolie femme à droite sur cette photos
    > svp?

    ??? Euh de quelle photo s'agit-il ???
    je ne vois pas de quoi tu veu parler ??
    Merci

  6. Daniel 12 juillet 2007 at 9 h 53 min

    Les articles de wikipédia sont légitimes et donnent une information fiable et claire de manière général.
    Page par page, wikipédia bénéficie d'un niveau de qualité important (TrustRank) même si une page X est jeune.Certains ne comprennent donc pas que leur site soit derrière une page statique. Se demandent t-ils ce que les internautes souhaitent voir en utilisant un mot clé générique ?
    Peut-être une réponse générique ... dans un premier temps ...

    Attention à EgoRank mal placé 😉

  7. jmax 12 juillet 2007 at 20 h 11 min

    je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que le spam a permis à Google de supplanter Altavista. Je me rappelle avoir été faire un tour dans la Silicon Valley fin 1999 et c'était déjà la folie google alors que chez nous, on avait droit aux moteurs de moteur à la copernic pour tenter d'avoir la bonne réponse en piochant dans plusieurs moteurs. En rentrant, j'ai donné le siite google à mon adjoint pour voir ce qu'il en pensait. Le soir, aucune nouvelle alors je m'inquiète et lui royal: "ben oui, adopté puisque ce que je cherche arrive toujours en tête". Donc oui, Google a gagné car il répondait enfin la problématique: avoir la bonne réponse à la question

  8. DelphineD 12 juillet 2007 at 20 h 33 min

    Pour filtrer les résultats de Google, il existe CustomizeGoogle (http://www.customizegoogle.com/fr-FR/) qui permet aussi de choisir d'autres options. C'est un plugin Firefox.

    Sinon, les opérateurs permettent déjà d'affiner les résultats.

    Pour en revenir au sujet du billet, il est bien sûr toujours possible effectivement qu'un autre moteur de recherche chasse Google. Mais le nouveau venu aura intérêt à se montrer aussi dynamique et inventif s'il veut réellement supplanter Google !

  9. ruslan 13 juillet 2007 at 7 h 34 min

    De Google à .... Google bien sûr...

    Il va racheter ce que "bouge" 🙂 , tôt ou tard...

  10. Anonymous 13 juillet 2007 at 8 h 59 min

    Bonjour,
    Ce qui fait qu'un internaute change de moteur de recherche dépend - je pense - de la qualité des résultats : s’il trouve ce qu'il cherche le plus rapidement c'est là qu'il retournera.
    En tout cas si je me souviens bien, c'est mon cas : lorsque je suis passé de Yahoo à Google (qui n'était pas du tout connu à l'époque) c'est parceque je trouvais plus de résultats correspondants à mes attentes. Au début on utilise les deux pour comparer et vérifier si l'autre moteur n'a pas trouvé d'autres sites intéressants, puis au bout d'un certain temps on utilise que celui qui nous satisfait le plus.
    Salutations, pazy2000

  11. Benjamin 13 juillet 2007 at 16 h 49 min

    Il ne faut pas oublier un problème majeur d'AltalVista, peut-être pudiquement tu par son concepteur technique, car il s'agit d'un problème technique : il était *lent*. Très lent.

    Certes, ses résultats étaient moins pertinents que ceux de Google, mais, souvenez-vous : le temps de recherche était énorme, et même le temps d'affichage de la page d'accueil du moteur (à la mode "portail" de l'époque) était conséquente. On était encore à une époque où les 56k prédominait (ou les "moyen débits" ADSL). La légèreté, la fraicheur et la rapidité de Google faisait un terrible contraste pour AV.

    Quant à la forte présence de Wikipédia, elle me semble, au contraire, valoriser les résultats de Google : après tout, ce sont des pages qui par vocation tentent d'être le plus pertinentes (et le moins spammées) possible sur un sujet donné (et sa pertinence n'ira qu'en s'améliorant, puisque son contenu croit très vite).

  12. Anonymous 15 juillet 2007 at 0 h 32 min

    Pour avoir autre chose que wikipedia partout et en toutes circonstances, le changement vers le moteur de recherche européen pourrait être une très bonne chose

  13. Anonymous 15 juillet 2007 at 0 h 37 min

    parce que wikipedia pollue Google en masquant les autres liens à des articles bien meilleurs et fait disparaître la pluralité que l'on a ccimmédiatemnt avec Google, qui force au moins à rechercher, à circuler et ainsi pemet de trouver.

    Justement wikipedia fait disparaître toute hiérarchie et fausse l'impression de "produit fini" qu'elle donne. Tandis que les autres liens Google ont tous leur provenance signalée, ce qui permet de se faire une idée de la source, entre le site universitaire ou le blog, la source fiable ou celle qui est sujette à controverse.

    Pour une alternative à Google, à cause de wikipedia qui est devenue insupportable, car maintenant sur tous sujets wikipedia apparaît en 1°, mais en plus en plueirus exempalires et elle occupe toutes les 1° place. Ce qui crée un effet d'illusion.

  14. Anonymous 15 juillet 2007 at 0 h 42 min

    fautes recrifiées

    wikipedia qui est devenue insupportable, car maintenant sur tous sujets wikipedia apparaît en 1°, mais en plus elle apparaît en plusieurs exempalires, plusieurs liens qui occupent bientôt toute l page, en 1° place. Ce qui crée un effet d'illusion.
    Et comme un barrage aux autres références.
    j'attends un moteur + intelligent, mais je ne sais si la sélection peut être vraiment intelligente .
    J'en doute car la machine ne eput remplacer la hiérarchisation et le choix opérés par la pensée.

  15. viti-vino 15 juillet 2007 at 16 h 47 min

    Bonsoir

    En passant, c'est mauvais pour le référencement ça :

    Dans le cadre de ma prochaine lettre professionnelle "recherche et référecnement", qui ...

    Cordialement

    ---
    http://philippe.chappuis.googlepages.com
    ---

  16. hfrenot 16 juillet 2007 at 14 h 22 min

    De mémoire d'internaute de la première heure et pur utilisateur, Google a suppléer altavista en particulier pour son côté dépouiller, simple et bien evidemment par sa pertinence. Quand google est arrivé, on se disait tous enfin un moteur sans pub...

    A mon avis, Google risque pas grand chose mais si risque il y a, il peut éventuellement provenir de cette perte d'identité initiale : vouloir faire de google un multi-outil peut au fil du temps ouvrir une breche pour un autre moteur, pertinent, simple, sans pub.

    Le probleme c'est que Google pour le net, c'est un peu comme microsoft windows pour les PC : on peut le critiquer, mais on a pas mieux à proposer et on voit pas trop qui aurait les moyens d'imposer et de faire accepter une autre technologie.

    Les gros concurrents de Google vont vers des solutions complètes, on peut presque parler d'usine à gaz, je ne pense pas que les internautes soit prêt à échanger google contre ce type de moteur. Mais si demain un concurrent très puissant (obligatoire pour contrer google) sortait un moteur ultra simple dans l'esprit de google à sa naissance : 1 boite de recherche , 0 pub et des résultats ultra pertinent, il y aurait peut-être des ouvertures. Mais qui est mieux placé que google pour faire un google n°2 ?

    Remarque : Côté résultat, wiki ne me gène pas personnellement, je consulte régulièrement wiki car finallement c'est assez souvent pertinent par rapport à ma recherche, par contre je considère davantage les annuaires et comparateurs comme des pollueurs (dans les résultats de recherche naturelle et surtout dans les liens adwords). Je pense en particulier à tous ces portails qui n'ont qu'une vocation : faire du clic. Ils ne créent aucun contenu, leur site est juste une plaquette de liens sponsorisés.
    ils sont nombreux donc envahisseurs et génant car rarement (jamais) pertinent. Ils utilisent des méthodes de sur-optimisation et google (comme les autres) les tolère car il génére du chiffre. Ce sont juste des parasites... ils vivent sur le dos des annonceurs et polluent les pages de résultats.

  17. Anonymous 16 juillet 2007 at 20 h 21 min

    Juste pour ceux qui ne souhaitent pas voir le wikipedia ou n'importe quel autre site apparaître dans les résultats de leurs recherches, je rappelle qu'il existe un moteur qui permet cela: Mozbot...sympatiquement proposé par ...Abondance ! ;-))

    "Le moteur de recherche Mozbot vous permet de gérer une liste d'exclusion. Cela signifie que, pour un site inclus dans cette liste, aucune de ses pages ne sortira dans vos résultats de recherche. Elles seront toutes éliminées avant l'affichage de ces résultats"

  18. Anonymous 18 juillet 2007 at 15 h 46 min

    il ne faut pas oublier que google pour beaucoup est arrivé par yahoo qui disposait d'une image télé rare à l'époque et aussi d'une image auprès des plus anciens, de plus je ne me souviens pas de spam dans les résultats de altavista pour le peu que j'ai eu l'occasion en 99.

  19. Alexandre 20 juillet 2007 at 10 h 47 min

    Personnellement la présence de wikipedia sur deux ou trois requetes en 1ere page ne me dérange pas, d'autant que ce site est souvent pertinent.
    Par contre, à chaque fois que l'on tape une référence technique d'un produit, pour espérer par exemple tomber sur sa fiche technique sur le site du constructeur ou des tests, on doit "bouffer" 3 pages de tous les comparateurs de prix du Net ce qui est franchement pénible.

    Ensuite ca remonte à loin donc mes souvenirs sont un peu flous, mais lorsque j'ai découvert et adopté google début 2000 (alors que j'utilisais auparavant Altavista), c'est pour son côté très dépouillé, qui permet d'aller droit à l'essentiel. Peu importe si l'interface était minimaliste, on venait sur un moteur pour trouver des sites et rien d'autre.

  20. Anonymous 24 juillet 2007 at 21 h 19 min

    Google est arrivé aujourd'hui au même stade qu'Altavista. En voulant être trop gourmand ils se sont auto spammés, mettant en place des filtres, refiltres, defiltres, qui rend aujourd'hui Google sur certaines requetes du réel n'importe quoi. Par conre à la grande différence de l'époque il n'y a pas de concurrent qui propose une réelle alternative. Tous veulent faire du Google alors qu'à l'époque ils ont cassé le profil type du portail moteur.

  21. philippe 15 août 2007 at 9 h 36 min

    Bonjour,
    Très interessant cette article surtout les raisons de quitter Google ce qui est mon cas . Je viens de découvrir Altavista!!

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site