> > Matt Cutts : baisse de PageRank et vente de liens

Matt Cutts : baisse de PageRank et vente de liens


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts vient de publier sur son blog perso une billet sur la corrélation entre le fait de vendre des liens - pratique interdite par Google - et la baisse du PageRank d'un site. Info ou intox ?...

Matt Cutts a publié sur son blog un billet dans lequel il parle de la corrélation entre la vente de liens - interdite par Google - et la baisse du PageRank d'un site web. Il reprend un mail envoyé par Matt Cutts au webmaster d'un site de presse qui s'étonnait de voir son PR chuter du jour au lendemain de 7 à 3. Il y explique que, lorsque le PageRank de la page d'accueil d'un site baisse de 30 à 50% , c'est la plupart du temps à cause d'un système de vente de liens mis en place par le site et détecté par les équipes "Qualité" de Google (liens intitulés "Liens partenaires" dans le cas du site de presse) et, donc, d'une pénalité infligée au dit site. Les liens en question dans le cas étudié passaient du Pagerank (ils n'étaient donc pas en "nofollow"), ce qui est interdit par les recommandations de Google à l'attention des SEO.

Matt Cutts explique également que dans le cas du webmaster s'étant plaint auprès de lui, un spam report avait également été effectué au sujet du site, donnant d'autres détails sur le système de vente de liens proposé. Bad luck...

Quelques informations sont cependant importantes à rappeler au sujet d'une telle pénalité infligée par Google :

- Matt Cutts ne parle pas vraiment ici du PR (PageRank, dont la valeur explicite est utilisée dans l'algorithme du moteur) mais du TBPR (Toolbar PageRank), soit la petite barre verte qui donne une note approximative du PR entre 0 et 10. Si le PR est encore à l'heure actuelle un critère très important pour Google (contrairement à ce qui se dit parfois), mais dont la veleur est inconnu pour le commun des mortels, donc les "non-googlers", le TBPR est plus de l'ordre du gadget, qui a surtout son intérêt dans la recherche de backlinks pertinents (plus que pour la valeur qu'il affiche sur votre propre site).

- De nombreux sites, par le passé, ont vu leur TBPR dégringoler de façon drastique et du jour au lendemain sans perdre pourtant de positionnements ou de trafic de façon notable. Cette chute peut donc parfois être considérée comme un "avertissement" de la part de Google auprès de webmasters et de SEO ayant trop forcé sur certaines pratiques.

On peut plutôt imaginer que le billet de Matt cUtts est là pour répondre à ceux qui disent qu'"un système de vente de liens n'est pas détectable par Google". La réponse, en revanche, est ici très claire... 🙂

pagerank
Source de l'image : DR

Commentaires : 21
  1. Human Easy Spinner 28 août 2012 at 16 h 54 min

    Pourquoi je sens qu'il va y avoir une augmentation brutale de webmaster et référenceurs qui vont se précipiter sur la home de leur site pour voir leur "PR" ?

  2. Xavier 28 août 2012 at 16 h 57 min

    Un systeme de vente de liens n'est pas obligatoirement détectable par google. Beaucoup le font sans perdre automatiquement leur PR.

  3. Laurent @ CRSI 28 août 2012 at 17 h 06 min

    Google sait-il le détecter la vente de liens ou ne sait-il pas et tente pour cela d'intimider de façon à limiter cette pratique ?

  4. Le Juge 28 août 2012 at 17 h 56 min

    C'etait pas deja le cas? Si ma mémoire est bonne les deniers cas de sites qui se sont fait chopper a vendre du lien (en masse parce qu'avant de se faire chopper ils en vandaient un paquet des liens) la sanction avait été une baisse du PR.

    Bref Matt devrait enlever son costume de sheriff ca ne lui va pas bien surtout quand il radotte

  5. Mathieu Doubey 28 août 2012 at 19 h 07 min

    Quand je vois tout ca, je me dis que Google devrait finir par créer nos sites... A force de nous interdire de faire telles ou telles choses plutôt que de s'y adapter, on va tous se retrouver avec un site identique niveau structure avec juste les images et le texte qui changent ^^

    Tous sur 1and1 My Website !!! xD

  6. Benjamin Baqué - Prestataire référencement 28 août 2012 at 20 h 28 min

    Intéressant malgré le fait que l'on ait déjà connaissance de ce type d'interventions - manuelles, entendons le - de la part de l'équipe anti-spam.

  7. Ligue 1 streaming 28 août 2012 at 21 h 51 min

    Et toujours la même question, comment arrivent-ils à différencier un échange de liens "spontané" d'un échange payant ??

  8. referencement de son site 29 août 2012 at 5 h 05 min

    Il est difficile de savoir pour Google si un lien est acheté. Google essaye de faire peur encore et encore. Il prêche le faux pour savoir le vrai...

  9. Web Visibility 29 août 2012 at 8 h 47 min

    Il est quand même doué pour mettre la pression ce Matt Cutts ... 😉

  10. refschool 29 août 2012 at 10 h 02 min

    j'ai déjà noté ça il y a 5 ans c'est pas nouveau. Il n'est pas si difficile dans une certaine mesure pour Google de savoir si la page contient des liens vendu contrairement à ce qu'on croit. C'est pas que Google est très intelligent mais c'est que les système de vente de lient comme backlinks.com sont trop bêtes...

  11. agence web vannes 29 août 2012 at 10 h 15 min

    INTOX pour moi. Peut être ce site d'information (s'il existe) à fait les frais d'une action de communication visant à faire peur ; Justement parce que Google n'a pas de vrais moyens de détecter la vente de lien.s
    Si Google interdisait le Dofollow... alors tous ceux qui envoient du lien depuis un post wordpress peuvent commencer à s'inquieter...

  12. Annaïs 29 août 2012 at 11 h 32 min

    Y'a des SEO qui mènent des campagnes de liens sponsorisés particulièrement flagrantes, pas étonnant que Google les voit...
    Je mène aussi des campagnes de liens sponsorisés mais je n'ai pas perdu du PR...
    Allez savoir !

  13. Evenstood - iPhone 29 août 2012 at 12 h 07 min

    Encore une grosse intox de la part de Matt Cutts.

    Google est capable sans aucun doute de chopper des codes de régies de vente de liens comme Linkads ou Backlinks.com, mais au delà de ça, la vente de base n'est clairement pas détectable formellement.

    Concernant la perte d'un PR, c'est quand même une pénalité un peu assbeen non ?

  14. Guillaume 29 août 2012 at 13 h 23 min

    Pour info, Matt Cutts dit aussi que le site a été analysé et sanctionné suite à un Spam Report... Ce qui veut dire que Google ne peut pas tout trouver tout seul ^^

  15. Chaton Angora Turc 29 août 2012 at 14 h 32 min

    C'est vraiment difficile de voir Google nous imposer toutes ses règles quand même. C'est toujours à nous (webmaster) de s'adapter. L’hégémonie Google a du bon & du moins bon... En même temps, je suis contre la vente de liens.

    Antoon

  16. totoro69 29 août 2012 at 15 h 53 min

    Vive la délation 🙂

  17. After19h 30 août 2012 at 17 h 31 min

    Google veut pénaliser celui qui vend un lien (sic) et pour celui qui l’achète ???? C'est pas pire ???
    moi pas tout comprendre la ... 😕

  18. Clément 30 août 2012 at 18 h 57 min

    Je pense pas qu'il peuvent détecté aussi facilement la vente de liens il font vraiment tout pour nous faire peur et ont tombe dans le panneau.

  19. Cambodge 31 août 2012 at 6 h 39 min

    De temps en temps un exemple... Ca fait peur au newbie, et google peut rappeler qui est le chef. Ainsi seul les gros prennent le risque, ceux qui ont quelques moyens font autrement et le net n'est pas inondé par cette technique. Vu comme cela, ca me dérange pas ce genre de message.

  20. yugioh 31 août 2012 at 17 h 39 min

    oui enfin la on voit bien que c'est une sanction manuelle de google pour faire peur
    c'est une technique assez connue, on choppe un mec au hasard, on lui fait payer plein pot pour tout le monde et du coup tout le monde flip

  21. Jean-luc le campagnard 6 septembre 2012 at 18 h 34 min

    Donc le spam report fonctionne apparemment !

    Tant que c'est pas les impôts qui tombent sur le paletot du site pour des histoires de TVA sur les liens vendus...
    😉

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site