> > Google Chrome 25 va augmenter le nombre de (not provided)

Google Chrome 25 va augmenter le nombre de (not provided)


Notez cet article

not provided

Mauvaise nouvelle pour les services marketing : après Firefox, c'est au tour de Chrome d'annoncer que les recherches effectuées par la version 25 de son navigateur, en cours d'élaboration, chiffrera les requêtes renvoyées à Google et généreront des (not provided) à la place des mots clés 'referers'. L'analyse de la qualité du référencement sur un site web va en souffrir encore un peu plus...

Alors que certains sites, en France et ailleurs, dépassent actuellement les 50% de mots clés en (not provided) (phénomène dû au chiffrement de ses pages de résultats par Google), une nouvelle mauvaise nouvelle vient assombrir le tableau : la version 25 du navigateur Google Chrome va automatiquement chiffrer les requêtes effectuées dans sa boîte de recherche et envoyées à Google, même si l'internaute n'est pas connecté à son compte Google.

Autant dire que le pourcentage de requêtes cryptées et ne transmettant donc pas les mots clés "referers", va encore augmenter et poser de nombreux problèmes aux responsables marketing, qui vont avoir bien du mal à l'avenir à mesurer la qualité du trafic généré par les moteurs de recherche. A noter que Firefox effectue déjà ce type de chiffrement, pour rajouter une couche négative à la situation actuelle...

google-chrome
Source de l'image : Abondance

Commentaires : 5
  1. Thomas 23 janvier 2013 at 10 h 20 min

    Comme d'habitude, Google amène doucement vers ce qu'il souhaite. Google avait annoncé l'arrivée du not provided ce qui avait fait scandale. Maintenant, il est dans la phase "on augmente progressivement". A l'avenir, la seule solution qui restera pour connaître le nombre de recherche sera avec les outils de...Google qui ne sont pas précis.
    Et j'ai des exemples très précis sur une "marque" ou Google indique 5K recherche mensuel alors qu'avec Analytics, il indique bien que +100K visiteurs arrivent via ce keyword.

    Me voilà demotiver pour faire développer un outil de tracking avancé pour analyser les taux de transfo

  2. Rémi 23 janvier 2013 at 10 h 36 min

    Ils se foutent quand même de nos gueules chez Google. J'aimerais comprendre leur intérêt de faire ça. Moins de tracking pour les créateurs de site Web, du coup plus difficile de faire du SEO ?? GRRRRRRRRRR

  3. Laurent 23 janvier 2013 at 11 h 46 min

    Les décisions récentes de Google sont assez inquiétantes (Google Shopping payant, hausse du not provided, etc...). C'est à se demander à quoi va ressembler notre job d'ici à 2-3 ans.

  4. Yoann 23 janvier 2013 at 11 h 59 min

    Le contrôle de l'information est de plus en plus important. Je serai pas étonné que Google monétise ce genre d'informations dans les mois ou années à venir.

  5. ainitak 7 février 2013 at 13 h 08 min

    à entendre tout le monde ne parler QUE de Gogooole, Fessebouk et consorts, il ne faut point s'étonner que ces derniers, au vu de l'agrandissement de leur pouvoirs, ne se dise qu'en tant que maître du monde, peuvent à loisirs modifier les règles, tant à propos de la vie privée que de l'information.
    Naguère, comme ce jours, certains gouvernements, gérant l'information, et de part là l'éducation, puis intrinsèquement l'histoire, ont prétendus que la contestation, la répression, la séquestration n'ont, diantre non, point existé !!!
    C'est pouvoirs, disposant de plus de 90% des sources informatives, n'avait que des "fans", des "amis"...
    Quelques dissidents, dont la parole n'était point propagée, n'étant écouté que par d'autres ne partageant que les mêmes idées était raillés, n'existait pas...
    - Qui connait, ou pire encore, utilise (ose utiliser) un autre moteur de recherche ?
    - Combien ont chercher sur le 4ème, voir 5ème, lien proposé dans les résultats ?
    - combien vont, rebelle'act oblige, chercher dans la seconde page de résultats ?

    Pour moi, tout ces programmeur de page Internet, ne jurant que part la gogoool'position, sont les responsable de leur situation !!!

    N'en déplaise aux programeurs, vous vous êtes vous mêmes enfilé un pic gros comme un poteau dans le c... en vous rendant dépendant d'un système monétisé

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site