> > Les requêtes (not provided) continuent de progresser

Les requêtes (not provided) continuent de progresser


Notez cet article

cadenas

Mauvaise nouvelle pour les responsables marketing : la part des requêtes (not provided) ne cesse d'augmenter en France. Et la situation n'est pas près de s'arranger, hélas...

La société At Internet a publié la semaine dernière une étude sur la progression des requêtes (not provided) dûes au chiffrement des pages de résultats par Google (notamment).

Selon cette étude, en décembre 2012, la part de visites provenant de Google sans détection de mots clés était de 30,8% en moyenne pour les visites effectuées depuis la France contre 20,1% en juillet de la même année. Cette progression, notamment entre juillet et août avec une très forte hausse de 8,4 points, s’explique, selon At Internet, en grande partie par la mise en place le 18 juillet de la recherche sur Mozilla/Firefox (à partir de la version 14) en connexion sécurisée pour Google. Et comme Chrome 25 va en faire de même, on n'a pas fini de voir les courbes statistiques monter en France dans ce domaine...

Les chiffres actuels sont encore plus importants en Allemagne (31,3%) et aux Etats-Unis (36,6%).

google https-201212
Source de l'image : At Internet

Commentaires : 14
  1. Yoav1987 13 février 2013 at 16 h 36 min

    Sur nos sites, on atteint plus 45% de not provided... voir plus. Ca devient très compliqué de connaitre en détails les mots clés. malgré les alternatives. Quel est le but de Google de nous priver de ces données ?

    • Gnou 15 février 2013 at 17 h 42 min

      Nous pousser à faire du adwords

  2. Linda 13 février 2013 at 17 h 21 min

    Le phénomène est grandissant et il va falloir s'y adapter !

  3. Viadevis 13 février 2013 at 19 h 31 min

    Et encore il ne s'agit que de moyennes, il serait intéressant d'avoir l'écart type ou la valeur médiane de la proportion de not provided. Sur mes sites j'ai pu constater une ventilation de NP de 10% à 80%, a priori les sites les plus anciens seraient moins impactés...

  4. Edo 14 février 2013 at 3 h 33 min

    Je suis à environ 30% de not provided, donc dans les clous de l'étude xiti, mais je ne sais pas si ça doit me rassurer... C'est pénible mais à 50% de not provided on sera borgne !

  5. Viala 14 février 2013 at 15 h 05 min

    À quand Google Analytics payant alors ? Qu'on en finisse !

  6. rankmaster 15 février 2013 at 8 h 03 min

    Quel est le but de Google de nous priver de ces données ?
    => Empecher les SEO de tourner en rond je vois pas d'autres raisons. Gogole dit que c'est pour conserver l'anonymat, respoect de confidentialité, blabla etc... Bref du gros pipo. D'autant que les requêtes en SEA sont affichées.

  7. Raymond 15 février 2013 at 13 h 07 min

    @viala
    Google Analytics payant existe déjà, c'est la version Premium à 150k$/an ! Tout le monde ne pourra s'y adonner. Et je n'ai pas regardé les détails, mais je doute que les "not provided" y soient révélés.

  8. Nicolas Dugnas 15 février 2013 at 15 h 50 min

    + de 50% de not provided pour moi. On aura bientôt plus le choix, faudra faire de l'adwords.

  9. Nathalie de Iprotego 15 février 2013 at 16 h 59 min

    Cela ne m'étonnerait pas du tout que google intègre petit à petit un système payant pour avoir accés aux données (not provided)!
    Nous avions d'ailleurs écrit un article sur ce sujet il y a quelques semaines.

  10. Atlasseo 16 février 2013 at 15 h 19 min

    Selon moi, Google veut diversifier ses sources de revenus qui en 2012 dépendent à 98% de Google Adwords. En commerce, il est dangereux de dépendre d'une seul source de revenu, c'est pour cela que Google veut vendre des données précieuses qui jusqu'à présent étaient fournies gratuitement. Très prochainement, Google va proposer un système d'abonnement graduel pour avoir accès aux statistiques de Google analytics.

  11. Semara 23 février 2013 at 19 h 56 min

    J'ai aussi du Not provided en fait je trouve que ça pénalise surtout ce qui viennent de commencer et qui aimerait avoir un retour de mot clé via google donc, histoire de voir ce qui marche ou pas, les mots clés plus pertinent qu'on aurait pas pensé etc.

  12. plan bateau 22 mars 2013 at 0 h 48 min

    Perso j atteind les 80 % sur mes 3.nouveaux sites...oblige de faire du adwords pour avoir de l info

  13. Cweb 29 octobre 2013 at 17 h 12 min

    Je suis à plus de 85% de "not provided" pour certains clients . Après Pingouin c'est encore un sale coup porté à la profession.
    Que diriez vous d'un pianiste sans piano hein ?
    J'ai vu deux ou trois articles en anglais où l'on propose des pistes pour limiter les dégâts(How to steal some 'not provided' data back from Google), mais cela reste marginal par rapport au préjudice subi par la sphère SEO.
    Du coup j'ai publié un article sous le titre "HTTPS - Google foudroie ses partenaires". Bien peu de réactions au demeurant... Pourtant, si le point de vue n'est pas neuf, il a au moins le mérite d'une certaine originalité...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site