> > Google : la commande "link:" ne marche plus (mais n'a jamais vraiment fonctionné)

Google : la commande "link:" ne marche plus (mais n'a jamais vraiment fonctionné)


Google : la commande "link:" ne marche plus (mais n'a jamais vraiment fonctionné)
5 (100%) 2 votes

Google : la commande

Google a officiellement indiqué hier que la syntaxe d'interrogation avancée 'link:' sur son moteur de recherche ne fonctionnait plus. Elle n'a de toutes façons jamais donné de résultats fiables et était même quasiment à l'abandon depuis de nombreux mois...

On le sait, le moteur de recherche Google utilise un syntaxe d'interrogation avancée qu'il est très utile de connaître pour mener à bien des recherches sur le Web qui soient le plus efficace possible (voir également notre vidéo sur le sujet).

Parmi ces différentes possibilités (site:, inurl:, filetype:, etc.), on trouvait depuis le début l'opérateur "link:" qui avait pour vocation de fournir des pages contenant des liens vers l'URL fournie. Exemple : "link:www.abondance.com" fournissait des URL de pages faisant un lien vers la page d'accueil du site Abondance.

Il a toujours été recommandé de ne pas utiliser cette syntaxe car elle n'a jamais été exhaustive, loin de là. Elle était volontairement bridée par Google et ne fournissait qu'un lot très très restreint d'URL, un simple échantillon très faible en quantité de quelques backlinks (et partait déjà pas mal en quenouille il y a un an). Pour l'anecdote, les plus anciens se souviennent peut-être qu'au départ, la requête "link:" fournissait des backlinks correspondant à des URL ayant un TBPR (Toolbar PageRank) d'au moins 4/10. C'était il y a longtemps... 😉

Bref, tout ça pour dire que Google a annoncé officiellement hier que cette commande ne fonctionnait plus. Cela ne veut pas dire qu'elle ne retournera pas de résultats, mais ceux-ci seront faux ou non appropriés.

Comme nous le disions précédemment, cet opérateur était de toutes façons inefficace. La Search Console de Google reste le meilleur outil pour surveiller ses propres backlinks, et des sites comme Majestic, Ahrefs ou Open Site Explorer sont disponibles pour les sites qui ne vous appartiennent pas. On se passera donc très facilement de l'opérateur link:. RIP...


Tweet de John Mueller indiquant que l'opérateur "link:" ne fonctionne plus. Source : Twitter


1 commentaire
  1. Anonyme 13 janvier 2017 at 13 h 17 min

    C'etait a prévoir...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site