> > Goossips : Pages Satellite, Guest Blogging, Liens Spammy et Cloaking

Goossips : Pages Satellite, Guest Blogging, Liens Spammy et Cloaking


Goossips : Pages Satellite, Guest Blogging, Liens Spammy et Cloaking
5 (100%) 5 votes

Goossips : Pages Satellite, Guest Blogging, Liens Spammy et Cloaking

Quelques infos sur Google et son moteur de recherche, glanées ici et là de façon officieuse ces derniers jours, avec au programme cette semaine quelques réponses à ces angoissantes questions : Quelle est la définition d'une page satellite (doorway page) ? Un lien dans un article en guest blogging doit-il être systématiquement en nofollow ? Comment reconnaître un lien spammy ? Ne montrer ses balises de données structurées qu'à Googlebot peut-il être considéré comme du cloaking ? Etc.

Voici une petite compilation des informations fournies par les porte-paroles officiels de Google ces derniers jours sur différents réseaux informels (Twitter, Hangouts, Google+, forums, conférences, etc.). Donc "gossips" (rumeur) + Google = "Goossips" 🙂 La communication du moteur de recherche étant parfois plus ou moins sujette à caution, nous indiquons, dans les lignes ci-dessous, le niveau de confiance (taux de fiabilité) que nous accordons à l'information fournie par Google (de 1 à 3 étoiles, 3 étoiles représentant le taux de confiance maximal) - et non pas à la source qui en parle.

 Pages satellite
John Mueller a précisé dans un hangout sa définition d'une "page satellite" (doorway page), en plus de la définition officielle : il s'agit de nombreuses pages, proposant un contenu identique ou similaire, dans lesquelles la seule chose qui change est l'utilisation de différents mots clés (ou permutation de ceux-ci), par exemple en fonction d'une région ou d'une ville. Bref, des pages très semblables qui n'ont pour but que de se positionner sur un grand nombre de variations de requêtes proches.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Immobilier Aquitaine, Location voiture Alsace, Plombier Paris 1, Electricien Paris 15, etc. Vous voyez de quoi il s'agit... 😉

 

 Guest Blogging
John Mueller indique également dans un hangout que, selon lui, tous les liens issus de procédés de guest blogging devraient être en nofollow, ce qui n'empêcherait pas les internautes lisant les articles de cliquer sur les liens et de créer du trafic sur le site recevant le lien...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Il s'agit certainement d'un avis personnel de John. Les règles officielles sont moins strictes et permettent le travail de qualité, heureusement...

 

 Liens Spammy
Toujours dans un hangout, John Mueller explique qu'aujourd'hui, Google a tendance à ignorer les liens spammy plutôt qu'à pénaliser les sites qui les utilisent. Et qu'il est aujourd'hui impossible de savoir si, précisément, tel ou tel lien est pris en compte - ou pas - par Google. Aucun outil ne le permet. Quelqu'un qui créerait des liens "contre nature" de façon continue pourrait donc perdre du temps dans des techniques qui ne servent à rien.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Certes, et en même temps, on voit certains sites continuer à se positionner avec des techniques de liens ultra-spammy depuis des mois et des mois, en toute impunité...

 

 Cloaking
John Mueller a indiqué sur Twitter que le fait de montrer des balises de données structurées à Googlebot uniquement et pas à l'internaute lambda était considéré par Google comme du cloaking et que ce type de technique était donc répréhensible.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Logique, on est dans la définition même du cloaking : robot et internaute doivent voir le même contenu, même s'il est "caché" dans le code. En revanche, nous n'avons pas compris la solution préconisée par John : utiliser un sitemap ?...

 

logo-infos-google
Goossip (Infos Google).
Source de l'image : Google

Commentaires : 3
  1. Anonyme 27 décembre 2017 at 9 h 36 min

    Pages satellite : Comment peut faire une société faisant du dépannage dans tout Paris, ou tout Marseille...dans les villes ayant des arrondissements.
    La géolocalisation se basant sur l'adresse de la société, il n'y a plus que le référencement en essayant de placer les pages avec les divers arrondissements dans le top 20.
    C'est frais que c'et un peu "bourrin", mais autrement, on ne travaille que dans un ou deux arrondissements, et e n'est plus possible.

    • Anonyme 27 décembre 2017 at 19 h 24 min

      Entièrement d’accord avec toi!c’est exactement mon cas.

    • Fab 28 décembre 2017 at 10 h 32 min

      "Comment peut faire une société faisant du dépannage dans tout Paris, ou tout Marseille...dans les villes ayant des arrondissements." -> acheter du adword 🙂

Un site du Réseau Abondance : Abondance / Formaseo / Outiref / Livre Référencement / Définitions SEO | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site