> > Le SEO évolue-t-il si vite que cela ? Vidéo SEO

Le SEO évolue-t-il si vite que cela ? Vidéo SEO


Le SEO évolue-t-il si vite que cela ? Vidéo SEO
4.9 (97.5%) 8 votes

Le SEO évolue-t-il si vite que cela ? Vidéo SEO

On dit souvent que le SEO évolue très vite, qu'il faut se tenir au courant quotidiennement et faire une veille poussée, etc. Certes, mais si on prend un peu de recul, les fondamentaux du référencement naturel, sur lesquels on s'appuie encore aujourd'hui, ne sont-il pas là depuis plus de 10 ans ? Explications en images...

Le SEO, anciennement Référencement naturel, est aussi vieux que le Web. Et, depuis plus de 25 ans, on entend dire qu'il s'agit d'un domaine qui bouge à toute vitesse, que l'algorithme de pertinence de Google connait de multiples mises à jour et que que de nouveaux critères arrivent très souvent. Certes, certes... Et pourtant, si on regarde bien, le monde du SEO et la façon d'en faire ont-ils vraiment changé depuis 10 ans, malgré les nombreuses annonces faites par Google ces dernières années ? Quelles différences y a-t-il entre l'optimisation d'un site pour les moteurs de recherche en 2008 et en 2018 ? Les critères réellement efficaces aujourd'hui n'existaient-ils pas déjà il y a une décennie de cela ? Voici une petite exploration "historique" du landerneau du SEO...


Le SEO évolue-t-il si vite que cela ? Vidéo proposée par Olivier Andrieu (Abondance).
Source : Abondance

Voici quelques vidéos déjà publiées sur un sujet connexe :
- Bonne Résolution 2018 : Ouvrez vos Chakras SEO ! (6'26", 9 janvier 2018).
- Faut-il utiliser des outils et services Google pour être mieux référencé ? (3'57", 31 octobre 2017).
- La Recherche Vocale, le Grand Défi de 2017 ? (6'55", 17 janvier 2017).

Voici également quelques articles complémentaires (listés par ordre chronologique) pour approfondir le sujet :
- SEOMoz : sondage sur les critères de pertinence des moteurs de recherche (4 septembre 2009).
- Le référencement en 20 points essentiels (6 octobre 2010).
- Bing utiliserait 1 000 critères de pertinence (contre 200 à Google) (15 novembre 2010).
- Les principaux critères de pertinence de Google (étude) (14 juin 2012).
- Infographie : 200 critères de pertinence de Google (14 juin 2013).
- Nouvelle étude sur les critères de pertinence de Google (16 juin 2017).
 

N'hésitez pas également à visiter la zone "Vidéos SEO" du site et à vous abonner à la chaîne YouTube du site Abondance (ou à son fil RSS) pour découvrir, semaine après semaine, les prochaines vidéos que nous vous proposerons.

Commentaires : 8
  1. Anonyme 27 février 2018 at 9 h 54 min

    Le SEO c'est comme la cuisine, les bases reste les même

  2. Jo 27 février 2018 at 15 h 14 min

    1. Pour l'essentiel (retour aux bases), je ne peux qu'adhérer à 100 % à votre point de vue. Et je suis toujours abasourdi de voir des webmasters obnubilés par le désaveu de liens, le passage au https, le canonical et tous les autres "gadgets" (je ne trouve pas le juste mot) de google mais qui en même temps oublient ses fondamentaux. C'est ahurissant.

    ex. passer au https sans redirection du http
    ex désavouer des backlinks d'un site multinational/multilingue avec une extension nationale, genre ..fr

    2. J'ai quand même une réserve. Quand on parle de fondamentaux inchangés, certains d'entre eux restent imprécis et prêtent donc bien à discussions.

    En particulier la notion de qualité (contenus de qualité, liens de qualité,....). Tous nous savons ce qu'est un lien pourri ou un lien de très grande qualité; mais pour la masse des autres liens, il y a beaucoup de nuances à faire.

    Et en matière de contenus, on a la même panoplie et , en plus, la qualité pour un moteur est une notion technique et n'est pas la qualité intrinsèque d'un contenu qui donne l'information correcte à l'internaute.

  3. Stéphane C 28 février 2018 at 13 h 37 min

    5% de sites créés sans les fondamentaux ? Je me demande même si ce n'est pas moins Olivier. Je rencontre bien souvent des entreprises dont le site a été très bien "designé", agréable à consulter donc plutôt adapté aux visiteurs, mais incompréhensibles pour un moteur de recherche.

    Expérience personnelle sinon sur les nouveautés : j'ai passé récemment un site en https et j'en ai profité pour corrigé 2 ou 3 pages qui n'étaient pas compatibles mobiles. Le résultat en terme de SEO a été immédiat. Donc je me dis que, tant qu'un site n'a pas de défaut pénalisant l'expérience utilisateur (contenu plus large que l'écran, données sensibles non sécurisées, ...), tout va bien. Mais si ces défauts sont là, l'application de ces nouvelles "règles" de Google permet de les corriger, donc d'améliorer l’expérience utilisateur, ce qui indirectement fait plaisir à Google.

  4. Jean-Marc Hardy 1 mars 2018 at 13 h 26 min

    Oh que cela fait du bien d'entendre cela... disons que cela rejoint tellement ma conviction... surtout de la part de quelqu'un qui suit l'actualité en continu depuis le début... cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas passer en https ou en mobile friendly, mais de grâce, arrêtons de nous exciter, car Google lit tranquillement ce que vous avez dans le ventre... et c'est pas un hack dans le code source qui va y changer 😉

  5. Denis 1 mars 2018 at 21 h 17 min

    Ce qui change, me semble-t-il, c'est que le SEO ne peut plus être découplé d'une véritable stratégie SMO. Et c'est là où tout change ! ;+) Les réseaux sociaux n’ont pas la place qu'ils avaient il y a 15 ans.

    • Olivier Andrieu 2 mars 2018 at 8 h 31 min

      Un développement m'intéresse. Pour ma part, je ne vois aucun impact direct des réseaux sociaux sur le SEO (je pense que tout le monde s'accorde là-dessus aujourd'hui). Bien sûr, il y a un impact indirect comme toute action webmarketing, mais pourquoi les RS auraient-ils plus d'impact sur le SEO que d'autres actions de promotion online et offline ?

  6. Denis 4 mars 2018 at 12 h 27 min

    Parce qu'il y a des liens et que ces liens, malgré les filtres Google, sont pris en compte dans l'algo de Google.

  7. Arnaud M 5 mars 2018 at 16 h 06 min

    Salut Olivier !

    Bonne petite vidéo. Les fondamentaux sont essentiels et je dirais même plus, c'est celui qui va réussir à jouer avec les fondamentaux pour construire quelque chose de riche et complexe qui s'en sortira le mieux côté ranking, plutôt que celui/celle qui appliquera tout ce que Google dit 1 par 1 avec les bases, sans vraiment creuser.

Un site du Réseau Abondance : Abondance / Formaseo / Outiref / Livre Référencement / Définitions SEO | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site