> > Définition : Le cloaking, c'est quoi ?

Définition : Le cloaking, c'est quoi ?



 
Définition : Le cloaking, c'est quoi ?
4 (80%) 7 votes

Définition : Le cloaking, c'est quoi ?

Dans le domaine du SEO, on parle souvent de la notion de cloaking, ou parfois d'IP Delivery ou IP Cloaking. Que signifient ces termes et à quoi servent-ils dans le cadre d'une stratégie de référencement naturel ? Ces techniques sont-elles acceptées par Google ?...

Qu'est-ce que le Cloaking? Voici notre définition :

Le cloaking est une technique (interdite par Google) qui permet de fournir un résultat (une page web) différent selon le visiteur qui demande à consulter une information. En SEO, un système de cloaking enverra par exemple une page donnée à un visiteur humain et une autre (le plus souvent plus optimisée) à un moteur de recherche.

Le cloaking (to cloak signifie "camoufler" en français) se base en règle générale sur la détection du user-agent (la "signature", le nom avec lequel le visiteur arrive sur un serveur). S'il s'agit d'un être humain utilisant un navigateur classique, il sera reconnu comme tel. Mais s'il se présente sous le nom d'un robot (Googlebot, Bingbot, etc.), il sera également détecté et un système de cloaking pourra alors effectuer un certain nombre d'actions en conséquence, selon la façon dont il a été conçu. En SEO, cette possibilité est souvent utilisée pour présenter des codes sources spécifiques (notamment plus optimisés mais peu agréables à l'oeil) aux moteurs de recherche, afin d'être mieux positionné dans les résultats.

Notons qu'il s'agit d'une pratique clairement interdite par Google. Le moteur a toujours dit à ce sujet qu'il n'existait pas de bon cloaking et que tout manoeuvre de ce type était répréhensible.

On parle également assez souvent d'IP Delivery, qui est une méthode assez proche, mais basée sur la détection de l'adresse IP plutôt que sur l'user-agent. L'IP Delivery n'est pas obligatoirement tout le temps considéré comme une tentative de manipulation. Exemple : affichage d'un site en français si l'adresse IP du visiteur est géolocalisée dans l'Hexagone. Mais si l'IP Delivery se base sur les adresses IP des robots pour leur fournir un contenu spécifique, il s'agit de spam comme pour le cloaking. Voir les définitions officielles de ces termes par Google.

cloaking-seo-schema
Le Cloaking en images... Source de l'image : Search Engine Genie

Commentaires : 2
  1. Antoine Girault 31 mai 2017 at 10 h 07 min

    Bonjour Olivier,
    Si le cloaking est effectué au niveau du contenu, on peut comprendre que l'ami Google détecte une tentative de manipulation. Mais dans le cas d'un cloaking mis en place pour adapter la navigation en fonction du périphérique par exemple, il me semble que l'on rende service à l'utilisateur, comme dans le cas de l'IP Delivery expliqué dans cet article. As-tu déjà vu des cas de cloaking sur menu détecté et sanctionné par Google ?

  2. Patrick Valibus 31 mai 2017 at 10 h 24 min

    Bonjour, n'oublions pas qu'en soit AMP est une forme de cloaking. Le design responsive l'est aussi à sa manière (C'est d'ailleurs pour ça que mobile first se prépare: Considérer comme pertinent le contenu affiché et pas caché)
    Mais il est possible de faire du cloaking white hat. Il faut simplement cloaker les liens pour le maillage interne. Si jamais j'ai sorti un tool sur ce sujet : in-cloaking-veritas.com Je serais ravis de t'en faire quelques lignes pour étoffer ton article qui n'évoque pas cet aspect et c'est fort dommage.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site