> > Définition : Le (Not Provided), c'est quoi ?

Définition : Le (Not Provided), c'est quoi ?



 
Définition : Le (Not Provided), c'est quoi ?
5 (100%) 3 votes

Définition : Le (Not Provided), c'est quoi ?

Depuis 2011, Google chiffre ses pages de résultats, ce qui a comme effet de ne plus fournir les mots clés 'referer' (utilisés par les internautes sur le moteur) aux sites qui reçoivent un trafic SEO. Résultat : impossible de savoir comment vos visiteurs on trouvé votre site...

Que signifie (Not Provided) ? Voici notre définition :

La mention (not provided), dans Google Analytics, indique que le mot clé « referer » (le mot clé qui a servi à trouver le site sur Google) n'est pas connu dans les statistiques d'audience. En d'autres termes, vous savez qu'un internaute visite votre site en provenance de Google, mais vous ne savez pas quelle requête il a tapé sur le moteur pour arriver chez vous.

Pendant de nombreuses années, Google a fourni, au travers de l'URL de ses pages de résultats, la requête tapée par l'internaute pour obtenir la SERP correspondante. Lorsque l'internaute cliquait sur un des liens proposés, cette URL - et donc la requête utilisée - était transmise au site distant qui pouvait ainsi connaître les termes utilisés par le visiteur pour identifier le site sur le moteur de recherche.

Ce n'est hélas plus le cas depuis que Google a décidé de chiffrer (https) ses pages de résultats en 2011 : la requête n'est alors plus transmise au site distant. Lorsque vous êtes le webmaster d'un site web et que vous regardez vos statistiques d'audience, par exemple via Google Analytics, vous voyez un trafic émanant de Google, mais les mots clés "referer" n'étant plus transmis, cette information est globalisée sous le terme "not provided" (la requête n'est pas fournie) dans Analytics (zone "Acquisition > Tout le trafic > Canaux > Organic search", voir illustration ci-dessous). Le pourcentage de requêtes en (not provided) a rapidement augmenté en France depuis que Google chiffre ses pages, de 12% en 2012, puis 41% en 2013 jusqu'à quasiment 100% aujourd'hui car les navigateurs eux-mêmes ne transmettent plus ces informations.

Cela représente un handicap énorme en webmarketing puisqu'on ne peut plus évaluer aujourd'hui la taux de transformation d'une requête par rapport à une autre, par exemple.

analytics-not-provided
La liste des mots clés "referers" dans Google Analytics : plus de 98% de (not provided)... Source de l'image : Abondance

Commentaires : 14
  1. Benoit 6 septembre 2017 at 12 h 07 min

    Certains outils de web-to-chat (comme Zopim) arrivent pourtant a trouver des infos sur les mots clés, savez-vous comment ?

    • Olivier Andrieu 6 septembre 2017 at 13 h 32 min

      Non. Peut-être de la Search Console via l'API ? Le mieux serait certainement de leur poser la question.

  2. Bechir 6 septembre 2017 at 15 h 15 min

    Bonjour Olivier, j’espère que vous vous portez bien. Est ce que c'est vrai que la seule solution pour le (Not provided) est d’utiliser les outils rattachés a Google Adwords ?

    • Olivier Andrieu 7 septembre 2017 at 7 h 48 min

      J'aurais plutôt tendance à prendre en compte les infos de la Search Console, non ? Car des tests en Adwords sont biaisés, du fait que l'internaute n'a pas le même comportement sur des liens publicitaires et des liens naturels dans les SERP...

  3. Herman K 6 septembre 2017 at 15 h 37 min

    Une raison de plus d'être l'ami intime de la Search Console; même si on ne pourrait pas obtenir tous les resultats sur les requêtes qui ont généré des impressions.
    Il existe quelques methodes pour analyser tout ça, genre le landing page, ou créer un filtre specifique, mais comme on peut s'en douter, impossible de decoder tout ça!!! 🙁

    • Olivier Andrieu 6 septembre 2017 at 15 h 48 min

      Bjr. Euh, pouvez-vous préciser votre question ?

  4. Sylvain 7 septembre 2017 at 8 h 46 min

    Bonjour Olivier,
    les requêtes sont pourtant disponibles via le webmastertool avec tout un tas d'autres informations comme les impressions ou le taux de clic. Cet outil disposerait-il d'une dérogation ?

    • Olivier Andrieu 7 septembre 2017 at 9 h 00 min

      Ben voui puisque c'est un outil Google 😀

  5. Jean 7 septembre 2017 at 8 h 48 min

    Bonjour, une vidée récemment publiée par MeasureSchool permet de récupérer un certain nombre de données depuis la Search Console, ce qui diminue la part des "not provided" dans les 'keyword organic du moins. Mais il faut passer par une application tierce. Si ça peut aider, voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=54HBWBmyja4

    • Olivier Andrieu 7 septembre 2017 at 8 h 59 min

      Le problème n'est pas trop de récupérer les données de la Search Console. Ca, de nombreux outils le font à l'heure actuelle. Il s'agit plutôt de définir ce que font les internautes ensuite sur le site, bref de relier les données SC avec les données Analytics sur la navigation pour calculer le taux de conversion des requêtes, par exemple. Et là, il me semble qu'il y a un chaînon manquant...

      • Masselot 13 septembre 2017 at 9 h 31 min

        Bonjour Olivier. Effectivement il faut relier les données et les "réconcilier".
        Un autre problème est que la search console ne fournit pas tous les mots clés. Elle n'est pas un outil exhaustif.

        Bertrand

        • Olivier Andrieu 13 septembre 2017 at 9 h 42 min

          A voir la prochaine version de la SC qui devrait fournir des datas plus exhaustives semble-t-il...

  6. manuelito 12 septembre 2017 at 14 h 05 min

    Bonjour
    J'ai tendance à ne pas trop me fier aux requêtes fournies par Search Console.
    S'agit-il d'une donnée fiable ?
    Je me pose la question de l'exhaustivité : y trouve-t-on à votre avis toutes les requêtes génériques qui ont généré notre trafic organique Google ? (je n'espère même pas la longue traîne...)
    Au final : les données search console se substituent-elles parfaitement aux données maintenant en not provided sur Analytics ?
    Merci

    • Olivier Andrieu 12 septembre 2017 at 14 h 14 min

      Impossible à dire, hélas. Et en même temps, on n'a pas vraiment le choix... 🙁

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site